Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Plans , photos des travaux en cours, etc
Avatar du membre
Antouka
Messages : 250
Enregistré le : dim. 26 août 2018 09:22

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Antouka »

Il me reste à voir si je mets un filtre à air cyclonique, je ne sais pas si c'est bien utile, mais ce que je suis sûr c'est que c'est bien moche.
Les Schnokel fabriqués aujourd'hui sont...selon moi... bien adaptés esthétiquement à nos véhicules et surtout ils sont utiles en zone poussiéreuse voire indispensable pour le franchissement de gués (en Islande par exemple où ils peuvent être profonds).
Par ailleurs la prise d'air sur le Sprinter était probablement située plus haute que sur le Ford ...?

Vivement la suite de tes réflexions passionnantes.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Antouka pour son message :
Ed et Nad (lun. 16 nov. 2020 10:13)
Avatar du membre
Ed et Nad
Messages : 891
Enregistré le : ven. 13 févr. 2015 14:20
Localisation : Juvignac

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Ed et Nad »

C'est vraie qu'il a une belle gueule ce Ranger !!!
Au SVA de Nantes j'ai vu le dernier Raptor avec cellule GaZell" et j'ai été étonné de l'implantation des supports d'amortisseurs arrières qui sont très très bas,
est ce la même chose sur ton modèle ?
Quand aux OME BP51, j'étais monté à 7 à l'arrière , un peu trop dur, je suis redescendu à 6...mais tout cela dépend aussi du poids global et du confort que l'on attend.
De même le confort intérieur de mon Hilux (2008) ne peut rivaliser avec ton véhicule.
Edmond
Toyota Hilux 3L D4D BVA Adonis, Tecinox, Fournales AV et OME BP51 AR, tablette 7" côté pilote 10" copilote , Gazell' V1 grand raid
Avatar du membre
zematelot
Messages : 236
Enregistré le : mer. 18 févr. 2015 00:10
Localisation : Le Tholonet

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par zematelot »

Bonjour à tous, Thierry33,
Thierry33 a écrit : lun. 16 nov. 2020 08:23 J'ai choisis d'installer des suspensions OME BP 51 avec kit de lames arrières + 600 Kg.
A tester. Au début j'avais mis souple, mais sur l'autoroute c'était très limite en cas de coup de volant un peu brusque à haute vitesse.
Du coup sur route, j'ai mis les réglages à 7 et c'est super.
Si l'un d'entre vous à de l'expérience sur ce type de suspension, je suis preneur de tous conseils. Idem pour la pression des pneus.
Pour moi, mêm Ranger que toi sauf 3.2 l + Azalaï (+/- ttes options).
Poids prêt à partir avec conducteur et passagère, 3500 kg. Je trouve un peu lourd.
Susp idem mais une lame de charge supplémentaire (je trouvais un peu trop souple). Pour l'avant j'aimerais tester des ressorts + 100 kg.
Réglage Av et Ar : 9 à 9.5 J'en suis très content sur route comme sur piste, avec 2.9 b à l'avant et 3.3 à l'arrière pour les grosses liaisons et 2.3 et 2.6 sur pistes (dans les faits je dégonfle dès que j'attaque le trip sur place et regonfle pour le retour maison).
Conso 12,5 l/100 tout confondu.

Super projet, hâte de voir la suite ...
--
denis
andré
Messages : 696
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 10:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par andré »

Comment se règlent ces OME, y a t il une haute et une basse vitesse ou seulement détente compression?
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

Bonsoir,
Effectivement les OME BP 51 sont réglables pour la compression et pour le rebond.
Comme la notice n'existe qu'en Anglais, j'en ai fais une petite traduction dont voici deux extraits.

Image


Image

En théorie on peut effectuer des règlages en fonction de la charge de l'état des pistes et routes et du


Bonne lecture.
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
andré
Messages : 696
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 10:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par andré »

C'est intéressant pour les véhicules qui circulent alternativement avec et sans charge parce que la détente dépend de la charge. S'il y a trop de détente les roues ne redescendent plus assez vite entre les chocs et la roue perd le contact ou la suspension talonne au bout de quelques obstacles consécutifs.
Sur mon Ranger j'ai utilisé des Proflex. La détente a été ajustée en atelier en fonction de ma charge qui est permanente. Elle n'est pas réglable. Je peux régler la compression en haute et basse vitesse de l'amortisseur (pas du véhicule). Ca permet de régler le roulis, le comportement du véhicule en virage et bien sur le confort.
Le résultat est très bon le confort est top.
La bombonne séparée est un tres bon système.
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

zematelot a écrit : lun. 16 nov. 2020 14:10 Bonjour à tous, Thierry33,
Thierry33 a écrit : lun. 16 nov. 2020 08:23 J'ai choisis d'installer des suspensions OME BP 51 avec kit de lames arrières + 600 Kg.
A tester. Au début j'avais mis souple, mais sur l'autoroute c'était très limite en cas de coup de volant un peu brusque à haute vitesse.
Du coup sur route, j'ai mis les réglages à 7 et c'est super.
Si l'un d'entre vous à de l'expérience sur ce type de suspension, je suis preneur de tous conseils. Idem pour la pression des pneus.
Pour moi, mêm Ranger que toi sauf 3.2 l + Azalaï (+/- ttes options).
Poids prêt à partir avec conducteur et passagère, 3500 kg. Je trouve un peu lourd.
Susp idem mais une lame de charge supplémentaire (je trouvais un peu trop souple). Pour l'avant j'aimerais tester des ressorts + 100 kg.
Réglage Av et Ar : 9 à 9.5 J'en suis très content sur route comme sur piste, avec 2.9 b à l'avant et 3.3 à l'arrière pour les grosses liaisons et 2.3 et 2.6 sur pistes (dans les faits je dégonfle dès que j'attaque le trip sur place et regonfle pour le retour maison).
Conso 12,5 l/100 tout confondu.

Super projet, hâte de voir la suite ...
Surprenant ce poids de 3T5. Il faut dire que l'avantage du plateau est de supprimer le poids de la benne. Ce qui n'est pas négligeable.
Le surpoids qu'entraîne la pose de bonnes suspensions n'est pas négligeable non plus.
A titre d'exemple Mon Ford Ranger, - la benne, + le plateau, + les suspensions OME = le même poids qu'avant les transformations.
Soit 2240 kg poids total plein fait. Si je rajoute la cellule vide 250 kg environ, l'agencement 300 Kg, l'eau 130 KG, les effets personnel et la bouffe 100 kg (ça va très vite) et l'équipage 150 kg on arrive à 3170 kg pour un PTAC de 3270 kg. Mais avec des suspensions renforcées du coup.
Si on ajoute les deux vélos on rajoute encore 90 kilos, (35 par vélo, VTT et VTC électriques) + porte vélos, 20 kg.

9 et 9,5 pour les BP 51 ça me parait excessif. Tu es sûr de tes chiffres? Ca doit être raide comme la justice et ne pas faire du bien à la mécanique. Ou alors il y a un problème d'installation ou un défaut des suspensions.

A+

Thierry
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
andré
Messages : 696
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 10:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par andré »

Si on reste dans les limites du constructeur concernant le poids (3500 kg c'est effectivement beaucoup pour un maxi à 3200), je pense que les suspensions arrière d'un simple cabine n'ont pas besoin d'être renforcées à ce point. L'ajout d'une seule lame (chez un fournisseur proposant un certificat UTAC/Ford pour l'ESP) est largement suffisant et permet de garder un très bon confort et une bonne motricité. Pas besoin non plus de renforcer les ressorts à l'avant, l'ajout de poids est faible par rapport au maxi autorisé par le constructeur. J'ai par exemple 1280 kg pour un maxi constructeur de 1480 kg sur l'avant (3100 kg en tout avec passagers et pleins faits dont 40 litres de gasoil supplémentaires). Le Ranger a une charge utile conséquence d'origine donc pourquoi ajouter du poids (les lames sont des enclumes) tout en dégradant le confort. A moins de vouloir faire du trial en voyage....la garde au sol d'origine est satisfaisante. Mieux vaut mettre l'argent dans de très bons amortisseurs à bombonne séparée qui eux sauront, sans surchauffer, gérer une suspension plus souple, ce que les amortisseurs monoblocs ne savent pas faire d'une manière durable.
Le mieux est de limiter le poids... C'est fou les choses inutiles qu'on transporte (et je ne fais pas exception) quand on y réfléchi un peu. A la fin du premier voyage on peut facilement voir quels objets ont servi ou pas et éliminer les indésirables.
Et il y a une règle qui se vérifie toujours: la nature a horreur du vide, plus on a de place de rangement plus on emmène de poids!
On peut parfois critiquer la DREAL, mais je trouve que leur calcul des poids est instructif et utile, même si on ne veut pas passer en VASP.
stlu
Messages : 417
Enregistré le : jeu. 18 août 2011 11:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par stlu »

Bonjour Thierry,

Petite question pour l'impression 3D, qu'as-tu choisi comme matériau et technique d'impression? (je suis pas toujours convaincu par certaines impressions que j'ai faites quand on cumule extérieur=intempéries+UV).

Merci.
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

stlu a écrit : mer. 18 nov. 2020 15:05 Bonjour Thierry,

Petite question pour l'impression 3D, qu'as-tu choisi comme matériau et technique d'impression? (je suis pas toujours convaincu par certaines impressions que j'ai faites quand on cumule extérieur=intempéries+UV).

Merci.
Bonsoir,

J'ai utilisé les services de Freelabster, site qui regroupe de nombreux possesseur d'imprimante 3 D

https://www.freelabster.com/fr/

J'ai fais ma demande en Plastique économique.
Economique veut dire que les finitions de surface ne sont pas réalisées.

Pour ce traitement, après ponçage léger, j'ai mis un aprêt en bombe, puis une laque et enfin un vernis pour fixer la laque.
Du coup côté UV, m'étonnerait qu'ils passent à travers.

Pour moi, pour l'instant le résultat est top et je suis très content du résultat.
Sans cette solution d'impression, je n'aurais su comment faire pour fixer le boitier sur la cellule.

Cordialement.

Thierry
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
Avatar du membre
euro6
Messages : 3488
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par euro6 »

Bonjour,,
stlu a écrit : mer. 18 nov. 2020 15:05 je suis pas toujours convaincu par certaines impressions que j'ai faites quand on cumule extérieur=intempéries+UV
Je vais laisser répondre Thierry sur le choix qu'il a fait pour cette pièce de fixation de la trappe à carburant(s), mais je peux juste apporter quelques infos générales sur la Fabrication Additive.
Pour une pièce soumise aux agressions du milieu extérieur avec des variations de température importantes, des rayonnements ultraviolet, de l'humidité,... certaines techniques sont moins bien adaptées que d'autres.
Dans ce cas, par exemple, il faut éviter bien sûr la stéréolithographie (SLA) car les résines employées ne sont pas suffisamment durables en général et résistent mal à ces contraintes.
J'ai utilisé néanmoins ce procédé pour des pièces destinées à l'usage intérieur, ou protégé de l'extérieur (connecteurs de pieds de table, support de GPS,...), surtout quand on recherche un bel aspect et une bonne précision dimensionnelle.
Je pense que le dépôt de fil fondu (FDM) avec du PLA (acide polylactique) peut convenir pour l'extérieur, si l'aspect n'est pas prépondérant et si la température n'est pas trop élevée. C'est avec ce procédé que j'ai réalisé des pièces pour l'intérieur (visière de luminaire LED) ou extérieur (pieds de l'escalier). La résistance mécanique n'est tout de même pas exceptionnelle (les pieds d'escalier, en contact avec le sol parfois violemment, sont fendus après trois ans d'usage). Néanmoins, le procédé n'étant pas couteux, on peut facilement ré-imprimer de nouvelles pièces de rechange.
Je pense que la meilleure techno pour des pièces techniques est le frittage de poudre par laser (SLS) en utilisant du Polyamide (Nylon) qui est le seul procédé courant pour l'impression de véritables polymères. La pièce finie est néanmoins rugueuse et possiblement poreuse, mais sa résistance et son endurance sont bonnes.
Dans les deux derniers cas, une belle finition passe nécessairement par un traitement des surfaces post impression (ponçage, apprêt, laquage, vernis).
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.
Avatar du membre
zebulon54
Messages : 2034
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 14:26

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par zebulon54 »

euro6 a écrit : mer. 18 nov. 2020 16:52 Bonjour,,
stlu a écrit : mer. 18 nov. 2020 15:05 je suis pas toujours convaincu par certaines impressions que j'ai faites quand on cumule extérieur=intempéries+UV
Je vais laisser répondre Thierry sur le choix qu'il a fait pour cette pièce de fixation de la trappe à carburant(s), mais je peux juste apporter quelques infos générales sur la Fabrication Additive.
Pour une pièce soumise aux agressions du milieu extérieur avec des variations de température importantes, des rayonnements ultraviolet, de l'humidité,... certaines techniques sont moins bien adaptées que d'autres.
Dans ce cas, par exemple, il faut éviter bien sûr la stéréolithographie (SLA) car les résines employées ne sont pas suffisamment durables en général et résistent mal à ces contraintes.
J'ai utilisé néanmoins ce procédé pour des pièces destinées à l'usage intérieur, ou protégé de l'extérieur (connecteurs de pieds de table, support de GPS,...), surtout quand on recherche un bel aspect et une bonne précision dimensionnelle.
Je pense que le dépôt de fil fondu (FDM) avec du PLA (acide polylactique) peut convenir pour l'extérieur, si l'aspect n'est pas prépondérant et si la température n'est pas trop élevée. C'est avec ce procédé que j'ai réalisé des pièces pour l'intérieur (visière de luminaire LED) ou extérieur (pieds de l'escalier). La résistance mécanique n'est tout de même pas exceptionnelle (les pieds d'escalier, en contact avec le sol parfois violemment, sont fendus après trois ans d'usage). Néanmoins, le procédé n'étant pas couteux, on peut facilement ré-imprimer de nouvelles pièces de rechange.
Je pense que la meilleure techno pour des pièces techniques est le frittage de poudre par laser (SLS) en utilisant du Polyamide (Nylon) qui est le seul procédé courant pour l'impression de véritables polymères. La pièce finie est néanmoins rugueuse et possiblement poreuse, mais sa résistance et son endurance sont bonnes.
Dans les deux derniers cas, une belle finition passe nécessairement par un traitement des surfaces post impression (ponçage, apprêt, laquage, vernis).
Bonjour

Bravo pour cette belle synthèse concernant la fabrication additive sur matériaux polymères :super:
N'oubliez pas qu'il est aussi possible d'utiliser la FA pour certains matériaux métalliques
Avatar du membre
euro6
Messages : 3488
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par euro6 »

zebulon54 a écrit : mer. 18 nov. 2020 21:40 il est aussi possible d'utiliser la FA pour certains matériaux métalliques
Bien sûr, et c'est même dans ce domaine que les évolutions sont probablement les plus impressionnantes.
Pour ma part, j'ai refait une butée de servo-frein en inox sur le Merco de notre fiston. Mais ce procédé n'était pas forcément le plus approprié pour réaliser cette pièce simple.
Le gros intérêt de la fabrication additive c'est la possibilité de réaliser des formes impossibles à obtenir par les moyens conventionnels ou par la fabrication soustractive.
Aujourd'hui, ces technologies de production commencent à être utilisées pour des fabrications en série, en particulier dans l'aéronautique pour les métaux.
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.
stlu
Messages : 417
Enregistré le : jeu. 18 août 2011 11:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par stlu »

Merci Thierry & Euro. Pour ma part, dans les essais et information que j'avais glanées de-ci de-là (c'est très commercial comme secteur donc c'est pas toujours facile d'avoir de bonnes infos), j'avais lu que le nylon était pas vraiment adapté pour l'exposition aux UV mais effectivement, avec un bon apprêt et un bonne peinture, ça peut le faire ... le pb c'est pour les pièces collées, on a pas envie de faire des tests et se rendre compte que ça ne fonctionne pas.
stlu
Messages : 417
Enregistré le : jeu. 18 août 2011 11:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par stlu »

Merci Thierry & Euro. Pour ma part, dans les essais et information que j'avais glanées de-ci de-là (c'est très commercial comme secteur donc c'est pas toujours facile d'avoir de bonnes infos), j'avais lu que le nylon était pas vraiment adapté pour l'exposition aux UV mais effectivement, avec un bon apprêt et un bonne peinture, ça peut le faire ... le pb c'est pour les pièces collées, on a pas envie de faire des tests et se rendre compte que ça ne fonctionne pas.
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

zematelot a écrit : lun. 16 nov. 2020 14:10 Bonjour à tous, Thierry33,


Pour moi, même Ranger que toi sauf 3.2 l + Azalaï (+/- ttes options).
Poids prêt à partir avec conducteur et passagère, 3500 kg. Je trouve un peu lourd.
Susp idem mais une lame de charge supplémentaire (je trouvais un peu trop souple). Pour l'avant j'aimerais tester des ressorts + 100 kg.
Réglage Av et Ar : 9 à 9.5 J'en suis très content sur route comme sur piste, avec 2.9 b à l'avant et 3.3 à l'arrière pour les grosses liaisons et 2.3 et 2.6 sur pistes (dans les faits je dégonfle dès que j'attaque le trip sur place et regonfle pour le retour maison).
Conso 12,5 l/100 tout confondu.

Super projet, hâte de voir la suite ...
Bonjour
Désolé, j'avais zappé ton message.

Y a un problème ou j'ai mal lu.
Sur le site d'Azalaï il donne ton véhicule pour 2500 kg tout équipé, alors, soit ils mentent, soit soit tu transportes tout tes lingots d'or dans la soute.
Ce n'est pas possible, qu'en totalisant l'eau, les passagers et les affaires personnelles tu puisses arriver à 1000 Kg de charge.
En plus tu dépasses plus que largement le poids autorisé de ce type de véhicule.
En cas de contrôle tu vas avoir des problèmes. On peut dépasser de 5% mais pas plus.
Mes suspensions arrières sont équipées du kit de lames OME +600 Kg du coup au lieu des trois lames d'origine, j'en ai Six.
As-tu seulement rajouté une lame à celle d'origine ou as-tu mis une septième lame sur le kit OME?
Sinon, 9 , 9.5 pour les réglages des suspensions me semble bien dur. Ce qui prouve qu'il y a un déséquilibre quelque part.
Mes réglages sont pour l'instant pour la route au alentour de 6 et je trouve ce réglage déjà bien raide.

Sinon merci pour tes précisions.
Cordialement.
Thierry
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
andré
Messages : 696
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 10:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par andré »

A propos des réglages des amortisseurs:
Bien régler la pression des pneus comme prévu par le fabricant du véhicule.
Ne pas oublier de refaire obligatoirement une géométrie après un changement des ressorts.

- Pour régler la détente il faut faire un essai sur un chemin présentant une longue série de bosses rapprochées: le but est de régler la détente de manière à ce que la roue ne décolle pas du sol mais ait bien le temps de redescendre après chaque bosse, sinon ouvrir la détente. Si elle ne redescend pas assez vite la suspension talonnera rapidement et ce sera inconfortable. Pour cette étape c'est pas mal de filmer pour se rendre compte de ce qui se passe exactement. C'est vraiment délicat à régler.
Trop de détente nuit à la motricité.
Si l'arrière (ou plus rarement l'avant) a tendance à raquetter (sauter en l'air) il faut en augmenter la détente.

- Si on atteint les butées ou si la roue remonte trop dès le premier impact (pompage, dribblage) alors il faut durcir la compression.
- Pour régler la compression c'est plutôt le dos qui va parler, mais trop ouvert n'est en général pas confortable.
L'autre point important est le rapport AV/AR qui va donner le comportement du véhicule en virage.
. s'il sous vire (tendance à aller tout droit)
. S'il survire (tendance à tourner plus que souhaité)
. s'il y a du roulis (sachant que c'est surtout un réglage basse vitesse qui permettrait de bien maitriser ce point, mais il est absent sur ces OME)
Tout est une affaire de transfert de masses.
Il faut tester les différentes possibilités car un réglage similaire de l'AV et de l'AR n'est pas forcément la bonne solution. La détente a là aussi une influence mais il ne faut pas toucher à tous les réglages en même temps.
Mieux vaut se concentrer sur la compression une fois la détente figée.
Sur les surfaces glissantes on peut ouvrir la compression pour mieux contenir les transferts de masse qui provoquent les dérapages.
Modifié en dernier par andré le ven. 27 nov. 2020 11:48, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

Merci pour ces précieuses infos.
Il n’y a plus qu’à appliquer.
J’ai imprimé ton message pour le relire en situation.
Filmer le comportement des roues est une très bonne idée.
J’ai un support ventouse triangulaire et une GoPro donc je vais pouvoir le faire.
J’ai hâte tester la méthode et ferai un petit compte rendu.

Thierry
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

Petite question, quand tu dis ouvrir la compression, tu dis assouplir ?
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
Avatar du membre
zematelot
Messages : 236
Enregistré le : mer. 18 févr. 2015 00:10
Localisation : Le Tholonet

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par zematelot »

Bonjour à tous, Thierry33,
Thierry33 a écrit : ven. 27 nov. 2020 09:10 Y a un problème ou j'ai mal lu.
Sur le site d'Azalaï il donne ton véhicule pour 2500 kg tout équipé, alors, soit ils mentent,
Au passage à la drire l'ensemble a été pesé (dixit azalaï ... j'ai pas le dossier) à 2700 kg.
Une fois préparé, je l'ai chargé comme pour partir par exemple 1 mois au Maroc, et l'ai fait peser dans un centre de contrôle technique ; 3,5t. Chargé avec conducteur + passager, pas mal en popote, en habit et en bouffe, vin, 140 l de gazole, 120 l d'eau, 30 l d'adblue, caisse à outils, matos de déplantage (4 plaques, sangle et manilles, gros compresseur, coussin de levage, cric ...) et matos de bivouac. Prépa, lames +600 kg + 1 lame de charge comme déjà écrit dans mon précédent post (combien de plus que l'origine ? j'ai pas la réponse mais 'tain ça pèse 2 ânes morts), amortos BP 51, blindage total + barres latrérales (+/- 100 kg), jantes en 16 avec bfg mixtes (je pèserai à l'occasion pour connaitre la différence par rapport à l'origine mais la différence est nette alors X 5 ...), + matos divers assez léger pris à part mais l'addition n'est pas négligeable.
J'ai fait cette pesée pour savoir à combien j'étais au maxi et pour savoir si j'avais de la marge pour monter un treuil ... mouarffffff 0sur10
Depuis j'ai gagné (même si le gain de poids n'était pas du tout le but) 40 kg à l'arrière gauche en virant un truc et 10 kg à l'avant droit sous le capot en modifiant un autre truc. Je pourrais encore gagner 30 ou 40 kg en virant les barres latérales pas indispensables à mes yeux, mais je suis satisfait (voire bluffé) du comportement du véhicule.

Annecdote 1 : j'en plaisantais avec un ami casa-trotter, chris....ax, qui avait un ranger + gazell, +/- le même équipement que le mien sauf qu'il avait un treuil en plus mais réservoir gazole d'origine (ça doit se compenser), il a fait peser le sien à ....................... 3480 kg!
Annecdote 2 : au rasso anniversaire de dreamteam à martigues, un client était autant étonné que toi, son hilux + azalaï tout neuf avait aussi été pesé à 2,6 ou 2,7 t et il estimait qu'il dépasserait à peine les 3 t en voyage ; je l'ai revu un peu plus tard à valloire, préparation terminée, chargé, pesé 2 jours plus tôt à 3,250 t sans passager.
Thierry33 a écrit : ven. 27 nov. 2020 09:10 Ce n'est pas possible, qu'en totalisant l'eau, les passagers et les affaires personnelles tu puisses arriver à 1000 Kg de charge.
Je devais être à +/- 800 et maintenant à +/- 750 (et je partais de 2,7 t, enfin il paraît).
Thierry33 a écrit : ven. 27 nov. 2020 09:10 Mes suspensions arrières sont équipées du kit de lames OME +600 Kg du coup au lieu des trois lames d'origine, j'en ai Six.
As-tu seulement rajouté une lame à celle d'origine ou as-tu mis une septième lame sur le kit OME?
Comme déjà écrit dans un post précédent, OME +600 kg puis rajout d'une lame de charge (voir plus loin, précontrainte).
Thierry33 a écrit : ven. 27 nov. 2020 09:10 Sinon, 9 , 9.5 pour les réglages des suspensions me semble bien dur. Ce qui prouve qu'il y a un déséquilibre quelque part.
Mes réglages sont pour l'instant pour la route au alentour de 6 et je trouve ce réglage déjà bien raide.
Ca te semble bien dur ok c'est indiscutable, mais de là à ce que ton ressenti prouve quelque chose ... joker :clown:

Véhicule chargé à bloc (voire plus) amortos avec réglages plus fermés ne me parait pas du tout illogique (sinon mr ome interdirait ce réglage par construction).
Pour comparaison, à moto où c'est beaucoup plus sensible, sur un bmw 1150 gs, entre le trajet boulot en solo et le voyage à 2 avec armes et bagages mes réglages allaient de médium à presque fermés au max.

Sinon pour les réglages je fais +/-comme André explique plus haut,
1. je commence par la pression pneus puis comme en moto ou vtt par la précontrainte càd véhicule chargé, changement pour des lames plus fermes, donc +600 et comme ce n'était pas suffisant (pour moi) ajout d'une lame de de charge. Pour l'avant je pense que des ressorts + 100 kg seraient plus adaptés, je les ferai certainement changer à la révision si possible.
Réglage géométrie chez euromaster selon préconisation d'éric
2. réglage détente
3. réglage compression
4. essai avec +1 cran et -1 cran en détente pour voir si c'est mieux.
Quelques temps après j'ai fermé un chouïa la compression.

@+,
Modifié en dernier par zematelot le lun. 30 nov. 2020 21:01, modifié 1 fois.
--
denis
andré
Messages : 696
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 10:45

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par andré »

Non on n’assouplit pas la suspension, la dureté de la suspension dépend du ressort.
Ce qu'on règle c'est le contrôle des mouvements du ressort.
Ouvrir la compression c'est moins freiner l'amortisseur et donc le ressort en compression
En fait c'est comme ouvrir ou fermer un robinet pour laisser passer un liquide, l'huile dans ce cas, elle a plus ou moins de mal à passer dans un trou plus ou moins gros.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur andré pour son message :
Jean-Lau (mar. 1 déc. 2020 13:45)
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

Thierry33 a écrit : dim. 15 nov. 2020 10:59 Pour ceux qui ont zappés le premier épisode, vous pouvez suivre ce lien :

viewtopic.php?f=12&t=12817

Le choix du porteur.

Et un Sprinter de moins sur le Forum, Ouf,Ouf.

Comme précisé dans le titre, sans surprise, l’heureux élu est un Ford Ranger Wildtrack Super Cab.
Neuf dernière génération avec le moteur 2.0 EcoBlue 213 ch Boite auto 10 vitesses.
Neuf parce qu'une occasion récente coûte à peine moins que du neuf.

Image

Un choix assez simple au vu de nos envies et besoins.
Pourquoi Ford plutôt que Toyota ou Mitsubichi, et bien

1 : Parce la version Wildtrack Xcab avec boite auto n’existait que chez Ford
2 : Parce que c’est un des pick-up les plus vendu au monde.
3 : Parce que si j’étais une ONG baroudant sur les pistes Africaines, j’aurais choisis un TOY
4 : Parce que visuellement il me plaisait mieux que le Toyota.
5 : Parce qu’en plus il était disponible de suite sur Bordeaux.

Les critères.

La sécurité,

Avec six airbags, la régulation de vitesse adaptative, le système anti-collision et toutes les assistances de conduite on est mieux protégé et on cours moins de risques d’être blessé que dans un véhicule ancien.
La fatigue engendrée par la conduite est moindre et participe à la sécurité.

Boite automatique.

Indispensable quand on y a goûté. Impossible de revenir en arrière. C’est tellement plus cool.
Le Sprinter avait une boite Auto 4 vitesses et on était déjà très satisfait alors avec 10 vitesses on ne sent pratiquement plus les passages.

Un réseau de garage mondial.


Côté moteur, c’est le nouveau moteur 2.0 L Biturbo 213 CH.
Plus petite cylindrée que l’ancien moteur 3,2 L il fera sûrement moins de kilomètres. S’il arrive déjà à 300 ou 400 000 km je serai très heureux, après je ne serai probablement plus en état de conduire. A part un déambulateur.
Par contre un facteur de choix important est la consommation. Entre 3 et 4 litres de moins que le Sprinter.
Le Sprinter chargé faisait 3,7 T, le Ranger fera 8 à 900 kg de moins soit 2,9 maxi.
Le Sprinter consommait en moyenne 14 litres au 100, je compte environ 10 litres à 11 litres pour le Ranger.
Ce qui pourrait faire une économie de 4500 à 6000 euros tous les 100 000 km.
Soit payer au bout de 400 000 km les deux tiers d’un véhicule neuf. Pas si mal.

Bien sûr EURO 6 et je vois déjà les petits ricanements de certains. Gnagnagna, Adblue, GnaGna, FAP, Vanne EGR etc….

Si l’on à pas l’intention d’aller dans les pays en STAN il n’y a pas de soucis particulier à avoir un EURO 6. Bien au contraire, ils consomment moins, sont moins polluant.

Il y a effectivement quelques inconvénients à voyager avec un moteur récent.

Le premier, c’est qu’il supporte difficilement le taux de souffre trop important dans certains pays, mais dans notre programme, Europe, Maroc, Canada, Etats Unis, Australie, Nouvelle Zélande, aucun problème.
Le seul endroit ennuyeux c’est l’Amérique du Sud. Certains pays comme le chili sont déjà aux normes, et le taux de souffre diminue constamment dans les autres.
Il faut espérer que d’ici quelques années, le souffre aura disparu des réservoirs.
La solution au problème est de diviser par trois le nombre de kilomètres préconisé par le constructeur pour réaliser les vidanges et d’utiliser les bonnes huiles :
Low SAP (huiles à bas taux de cendres sulfatées, de phosphore et de soufre)


L’autre problème, c’est la vanne EGR et Le FAP.

Ce n’est pas tant la qualité du gasoil qui entre en jeu, mais plus le mode de conduite qui pose problème. Ces accessoires n’aiment pas la conduite à bas régime, sur de longues distances et qui plus est en altitude. La meilleure façon de se protéger c’est de régulièrement faire tourner le moteur à plus de 2500 tours pendant au moins une vingtaine de minutes.
Des outils de contrôle OBDII existent et permettent d’anticiper le problème qui arrive. Encore faut-il avoir une prise OBD.

En cas d’encrassement trop important du FAP, on peut aller dans un garage et le faire nettoyer le FAP à la soude caustique. C’est moins onéreux que de remplacer le FAP et aussi efficace.

L’autre manière, plus radicale, est du supprimer provisoirement le FAP et la vanne EGR pour le voyage en Amérique du Sud mais cela nécessite une transformation et une re-programmation à faire réaliser par un professionnel. Et aussi mettre provisoirement sa conscience écolo de côté.

Pour l’ADblue, on en trouve maintenant quasiment partout, et ce n’est pas un soucis d’en stocker 20 litres dans un jerrican en cas de besoin.

La Fiabilité.

Comme l’écrit si bien Zébulon54, aucun véhicule n’est parfait. Ranger et Sprinter compris. On pourrait croire que l’augmentation de la part d’électronique dans les véhicules récents pourrait augmenter le nombre de pannes, mais curieusement, cette partie du véhicule est très fiable et en engendre peu.
Ce sont plus les périphériques qui posent problème ou les utilisateurs.
Ou j’ai de la chance ou ma façon de conduire protège la mécanique, mais je n’ai jamais eu de problèmes majeurs avec mes véhicules. J’ai actuellement une mercedes Classe A qui a 16 ans et à part quelques coups de portière de voisins de parking indélicats, on pourrait remettre le véhicule en concession pour le vendre.

Pour mon Ranger, j’ai fais un rodage de 2000 km en n’empruntant que des petites routes, et en variant régulièrement les régimes, et comme pour le Sprinter, je vais changer toutes les huiles, moteur, boite et pont vers 10 000 km.
Je vais à cette occasion, inclure des additifs Mécacyl dans l’huile moteur et boite et ajouter des additifs dans le gasoil.

Sinon, conduite pépère, pour vous dire, sur mon levier de vitesse, j’ai le mode sport que je n’ai pas encore essayé.

Le choix d’un véhicule plus ancien pourrait être une option, mais ne mettrait pas à l’abri de frais d’entretien excessifs, d’un coup de fonctionnement au km assez élevé, et que dire de sa valeur d’ici quelques années avec un vignette crit’air 3 à 6.

L’utilisation en tout terrain.

Outre le confort de conduite sur autoroute pour les longs trajets, il fallait un véhicule au moins équivalent aux possibilités de franchissement du Sprinter, qui sont déjà pas mal et permettent d’accéder à 90% des endroits accessibles aux véhicules sur la planète. Là avec le Ranger ce sera peut être 95% mais est-ce bien nécéssaire?

J’ai tellement peu d’expérience de la conduite tout terrain que la moindre colline ressemble à un obstacle infranchissable.
Mais rassurez-vous, j’essaye quand même, et en général ça passe, mais pas forcément avec la bonne manière.

Michel, patron de SKpade, m’a expliqué que la meilleure façon de conduire en tout terrain, était d’imaginer un oeuf coincé entre le pied et la pédale d’accélérateur.
Si tu n’accélères pas assez l’oeuf tombe et se casse.
Si tu accélères trop, tu l’écrases et il se casse.
A retenir pour mes futures expériences de conduite.


Pour résumer :

Toutes envies ou besoins conditionnent les choix de chacun. Le choix des partisans de vieux véhicules euro 0 bruyants et pétaradants sont légitimes et peuvent être orientés soit par la destination, l’utilisation spécifique ou le budget minoré, mais pour ma part, l’Euro 6 me convient même s’il y a des contraintes et pourquoi se priver des technologies actuelles de sécurité et le confort d’un véhicule moderne surtout quand on a le budget qui va bien avec, ce qui n’est pas toujours évident pour tous et restreint bien trop souvent les possibilités.


Cellule dans la benne ou sur plateau.

Il est évident, que si je partais quelques semaines par an avec mon pick-up pour les Week-End ou les vacances une cellule dans la benne nous aurait suffit.
Mais là il s’agit de grands voyages sur des périodes dépassant plusieurs mois.
Pas besoin de déposer la cellule, et nécessité d’avoir pas mal de rangement.
Des arguments en faveur de la cellule posée sur plateau.

Et c’est là que le miracle se poursuit.
Michel de SKpade nous met en relation avec son amie Béatrice qui à une entreprise qui fabrique des remorques et qui réalise des plateaux australiens pour Pick-up.
Quelle bonne idée.




Image




https://www.remorques.info/


Très ouverte à la discussion et très compétente, on a pu rapidement ébaucher les plans de ce que je souhaitais pour recevoir la cellule.

Côté technique et liaison avec la cellule, c’est Michel qui allait coordonner les choses.

Pour le reste j’avais des critères très précis en tête.

Pour limiter le poids et les risques de rouille je souhaitais un plateau en aluminium.
J’avais remarqué que le dessus pare-choc arrière était au même niveau que le haut du châssis.
Donc j’ai souhaité garder ce pare-choc pour éviter la galère de suppression ou de replacement de tous les capteurs de proximité.
J’ai souhaité que les feux arrières soient repositionnés sur la tranche arrière du plateau.
Le Logo Ford qui inclus la caméra de recul sur le haillon arrière a été démonté et repositionné sur un support au sommet du pan coupé arrière de la cellule.
Les places vides à l’arrières des roues sous le plateau seront occupées par deux coffres en polyéthylène noir.
L’avant des roues bouché par de la tôle pour une belle finition.
Toutes les parties visibles seront par la suite couvertes d’un film covering noir.

Et voilà le résultat.



Image



La partie tôlée à gauche va servir de support à la douche, mais c’est une autre histoire.



Image





Image






En général, on pose un bouchon de réservoir gasoil sur la tranche du plateau. Ce qui entraîne pas mal de problèmes.
Peu esthétique, la pente est souvent trop faible du fait de l’abaissement de l’entrée du tuyau et les plein sont plus long à effectuer.
Ca peut entraîner des faiblesses du plateau.
Le bouchon dépasse un peu, risque d’accrochage.
Et le bouchon du réservoir d’Adblue s’invite au voyage.

Je me suis posé la question : et pourquoi ne pas récupérer tout le système Ford sur la benne et le transférer sur la paroi de la cellule? Trappe comprise.

Après examens, pour que ce soit réalisable, il fallait créer une pièce simulant la carrosserie pour insérer tout le mécanisme.

Donc j’ai réalisé un gabarit de l’ouverture et après l’avoir scanné, j’ai créé avec un logiciel la pièce en 3D.



Image



J’ai reçu une semaine plus tard la pièce réalisée après l’envoi du fichier à une société qui possède des imprimantes 3D.

Et voilà le résultat


Image


Image



La trappe est fonctionnelle et son blocage est comme avant, commandé par l’ouverture ou non des portières.



La suite aux prochains épisodes



Partie 3 : viewtopic.php?p=193465#p193465 : Le concept de la cellule.
Partie 4 : viewtopic.php?p=193555#p193555 : Réflexions sur l'agencement intérieur.
Partie 5 : viewtopic.php?p=193680#p193680 : Photos de la cellule.
Partie 6 : viewtopic.php?p=193743#p193743 : Les ouvertures et la ventilation.
Partie 7 : viewtopic.php?p=193786#p193786 : L'énergie et son Stockage.
Partie 8 : viewtopic.php?p=193859#p193859 : L'eau et sa gestion.
Partie 9 : viewtopic.php?p=194090#p194090 : Le poids, la DREAL et les choix divers

A très bientôt.

Thierry
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
Avatar du membre
Thierry33
Messages : 466
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 09:18

Re: Adieu Sprinter, bonjour Ford Ranger Partie 2

Message par Thierry33 »

Thierry33 a écrit : dim. 15 nov. 2020 10:59 Pour ceux qui ont zappés le premier épisode, vous pouvez suivre ce lien :

viewtopic.php?f=12&t=12817

Le choix du porteur.

Et un Sprinter de moins sur le Forum, Ouf,Ouf.

Comme précisé dans le titre, sans surprise, l’heureux élu est un Ford Ranger Wildtrack Super Cab.
Neuf dernière génération avec le moteur 2.0 EcoBlue 213 ch Boite auto 10 vitesses.
Neuf parce qu'une occasion récente coûte à peine moins que du neuf.

Image

Un choix assez simple au vu de nos envies et besoins.
Pourquoi Ford plutôt que Toyota ou Mitsubichi, et bien

1 : Parce la version Wildtrack Xcab avec boite auto n’existait que chez Ford
2 : Parce que c’est un des pick-up les plus vendu au monde.
3 : Parce que si j’étais une ONG baroudant sur les pistes Africaines, j’aurais choisis un TOY
4 : Parce que visuellement il me plaisait mieux que le Toyota.
5 : Parce qu’en plus il était disponible de suite sur Bordeaux.

Les critères.

La sécurité,

Avec six airbags, la régulation de vitesse adaptative, le système anti-collision et toutes les assistances de conduite on est mieux protégé et on cours moins de risques d’être blessé que dans un véhicule ancien.
La fatigue engendrée par la conduite est moindre et participe à la sécurité.

Boite automatique.

Indispensable quand on y a goûté. Impossible de revenir en arrière. C’est tellement plus cool.
Le Sprinter avait une boite Auto 4 vitesses et on était déjà très satisfait alors avec 10 vitesses on ne sent pratiquement plus les passages.

Un réseau de garage mondial.


Côté moteur, c’est le nouveau moteur 2.0 L Biturbo 213 CH.
Plus petite cylindrée que l’ancien moteur 3,2 L il fera sûrement moins de kilomètres. S’il arrive déjà à 300 ou 400 000 km je serai très heureux, après je ne serai probablement plus en état de conduire. A part un déambulateur.
Par contre un facteur de choix important est la consommation. Entre 3 et 4 litres de moins que le Sprinter.
Le Sprinter chargé faisait 3,7 T, le Ranger fera 8 à 900 kg de moins soit 2,9 maxi.
Le Sprinter consommait en moyenne 14 litres au 100, je compte environ 10 litres à 11 litres pour le Ranger.
Ce qui pourrait faire une économie de 4500 à 6000 euros tous les 100 000 km.
Soit payer au bout de 400 000 km les deux tiers d’un véhicule neuf. Pas si mal.

Bien sûr EURO 6 et je vois déjà les petits ricanements de certains. Gnagnagna, Adblue, GnaGna, FAP, Vanne EGR etc….

Si l’on à pas l’intention d’aller dans les pays en STAN il n’y a pas de soucis particulier à avoir un EURO 6. Bien au contraire, ils consomment moins, sont moins polluant.

Il y a effectivement quelques inconvénients à voyager avec un moteur récent.

Le premier, c’est qu’il supporte difficilement le taux de souffre trop important dans certains pays, mais dans notre programme, Europe, Maroc, Canada, Etats Unis, Australie, Nouvelle Zélande, aucun problème.
Le seul endroit ennuyeux c’est l’Amérique du Sud. Certains pays comme le chili sont déjà aux normes, et le taux de souffre diminue constamment dans les autres.
Il faut espérer que d’ici quelques années, le souffre aura disparu des réservoirs.
La solution au problème est de diviser par trois le nombre de kilomètres préconisé par le constructeur pour réaliser les vidanges et d’utiliser les bonnes huiles :
Low SAP (huiles à bas taux de cendres sulfatées, de phosphore et de soufre)


L’autre problème, c’est la vanne EGR et Le FAP.

Ce n’est pas tant la qualité du gasoil qui entre en jeu, mais plus le mode de conduite qui pose problème. Ces accessoires n’aiment pas la conduite à bas régime, sur de longues distances et qui plus est en altitude. La meilleure façon de se protéger c’est de régulièrement faire tourner le moteur à plus de 2500 tours pendant au moins une vingtaine de minutes.
Des outils de contrôle OBDII existent et permettent d’anticiper le problème qui arrive. Encore faut-il avoir une prise OBD.

En cas d’encrassement trop important du FAP, on peut aller dans un garage et le faire nettoyer le FAP à la soude caustique. C’est moins onéreux que de remplacer le FAP et aussi efficace.

L’autre manière, plus radicale, est du supprimer provisoirement le FAP et la vanne EGR pour le voyage en Amérique du Sud mais cela nécessite une transformation et une re-programmation à faire réaliser par un professionnel. Et aussi mettre provisoirement sa conscience écolo de côté.

Pour l’ADblue, on en trouve maintenant quasiment partout, et ce n’est pas un soucis d’en stocker 20 litres dans un jerrican en cas de besoin.

La Fiabilité.

Comme l’écrit si bien Zébulon54, aucun véhicule n’est parfait. Ranger et Sprinter compris. On pourrait croire que l’augmentation de la part d’électronique dans les véhicules récents pourrait augmenter le nombre de pannes, mais curieusement, cette partie du véhicule est très fiable et en engendre peu.
Ce sont plus les périphériques qui posent problème ou les utilisateurs.
Ou j’ai de la chance ou ma façon de conduire protège la mécanique, mais je n’ai jamais eu de problèmes majeurs avec mes véhicules. J’ai actuellement une mercedes Classe A qui a 16 ans et à part quelques coups de portière de voisins de parking indélicats, on pourrait remettre le véhicule en concession pour le vendre.

Pour mon Ranger, j’ai fais un rodage de 2000 km en n’empruntant que des petites routes, et en variant régulièrement les régimes, et comme pour le Sprinter, je vais changer toutes les huiles, moteur, boite et pont vers 10 000 km.
Je vais à cette occasion, inclure des additifs Mécacyl dans l’huile moteur et boite et ajouter des additifs dans le gasoil.

Sinon, conduite pépère, pour vous dire, sur mon levier de vitesse, j’ai le mode sport que je n’ai pas encore essayé.

Le choix d’un véhicule plus ancien pourrait être une option, mais ne mettrait pas à l’abri de frais d’entretien excessifs, d’un coup de fonctionnement au km assez élevé, et que dire de sa valeur d’ici quelques années avec un vignette crit’air 3 à 6.

L’utilisation en tout terrain.

Outre le confort de conduite sur autoroute pour les longs trajets, il fallait un véhicule au moins équivalent aux possibilités de franchissement du Sprinter, qui sont déjà pas mal et permettent d’accéder à 90% des endroits accessibles aux véhicules sur la planète. Là avec le Ranger ce sera peut être 95% mais est-ce bien nécéssaire?

J’ai tellement peu d’expérience de la conduite tout terrain que la moindre colline ressemble à un obstacle infranchissable.
Mais rassurez-vous, j’essaye quand même, et en général ça passe, mais pas forcément avec la bonne manière.

Michel, patron de SKpade, m’a expliqué que la meilleure façon de conduire en tout terrain, était d’imaginer un oeuf coincé entre le pied et la pédale d’accélérateur.
Si tu n’accélères pas assez l’oeuf tombe et se casse.
Si tu accélères trop, tu l’écrases et il se casse.
A retenir pour mes futures expériences de conduite.


Pour résumer :

Toutes envies ou besoins conditionnent les choix de chacun. Le choix des partisans de vieux véhicules euro 0 bruyants et pétaradants sont légitimes et peuvent être orientés soit par la destination, l’utilisation spécifique ou le budget minoré, mais pour ma part, l’Euro 6 me convient même s’il y a des contraintes et pourquoi se priver des technologies actuelles de sécurité et le confort d’un véhicule moderne surtout quand on a le budget qui va bien avec, ce qui n’est pas toujours évident pour tous et restreint bien trop souvent les possibilités.


Cellule dans la benne ou sur plateau.

Il est évident, que si je partais quelques semaines par an avec mon pick-up pour les Week-End ou les vacances une cellule dans la benne nous aurait suffit.
Mais là il s’agit de grands voyages sur des périodes dépassant plusieurs mois.
Pas besoin de déposer la cellule, et nécessité d’avoir pas mal de rangement.
Des arguments en faveur de la cellule posée sur plateau.

Et c’est là que le miracle se poursuit.
Michel de SKpade nous met en relation avec son amie Béatrice qui à une entreprise qui fabrique des remorques et qui réalise des plateaux australiens pour Pick-up.
Quelle bonne idée.




Image




https://www.remorques.info/


Très ouverte à la discussion et très compétente, on a pu rapidement ébaucher les plans de ce que je souhaitais pour recevoir la cellule.

Côté technique et liaison avec la cellule, c’est Michel qui allait coordonner les choses.

Pour le reste j’avais des critères très précis en tête.

Pour limiter le poids et les risques de rouille je souhaitais un plateau en aluminium.
J’avais remarqué que le dessus pare-choc arrière était au même niveau que le haut du châssis.
Donc j’ai souhaité garder ce pare-choc pour éviter la galère de suppression ou de replacement de tous les capteurs de proximité.
J’ai souhaité que les feux arrières soient repositionnés sur la tranche arrière du plateau.
Le Logo Ford qui inclus la caméra de recul sur le haillon arrière a été démonté et repositionné sur un support au sommet du pan coupé arrière de la cellule.
Les places vides à l’arrières des roues sous le plateau seront occupées par deux coffres en polyéthylène noir.
L’avant des roues bouché par de la tôle pour une belle finition.
Toutes les parties visibles seront par la suite couvertes d’un film covering noir.

Et voilà le résultat.



Image



La partie tôlée à gauche va servir de support à la douche, mais c’est une autre histoire.



Image





Image






En général, on pose un bouchon de réservoir gasoil sur la tranche du plateau. Ce qui entraîne pas mal de problèmes.
Peu esthétique, la pente est souvent trop faible du fait de l’abaissement de l’entrée du tuyau et les plein sont plus long à effectuer.
Ca peut entraîner des faiblesses du plateau.
Le bouchon dépasse un peu, risque d’accrochage.
Et le bouchon du réservoir d’Adblue s’invite au voyage.

Je me suis posé la question : et pourquoi ne pas récupérer tout le système Ford sur la benne et le transférer sur la paroi de la cellule? Trappe comprise.

Après examens, pour que ce soit réalisable, il fallait créer une pièce simulant la carrosserie pour insérer tout le mécanisme.

Donc j’ai réalisé un gabarit de l’ouverture et après l’avoir scanné, j’ai créé avec un logiciel la pièce en 3D.



Image



J’ai reçu une semaine plus tard la pièce réalisée après l’envoi du fichier à une société qui possède des imprimantes 3D.

Et voilà le résultat


Image


Image



La trappe est fonctionnelle et son blocage est comme avant, commandé par l’ouverture ou non des portières.



La suite aux prochains épisodes



Partie 3 : viewtopic.php?p=193465#p193465 : Le concept de la cellule.
Partie 4 : viewtopic.php?p=193555#p193555 : Réflexions sur l'agencement intérieur.
Partie 5 : viewtopic.php?p=193680#p193680 : Photos de la cellule.
Partie 6 : viewtopic.php?p=193743#p193743 : Les ouvertures et la ventilation.
Partie 7 : viewtopic.php?p=193786#p193786 : L'énergie et son Stockage.
Partie 8 : viewtopic.php?p=193859#p193859 : L'eau et sa gestion.
Partie 9 : viewtopic.php?p=194090#p194090 : Le poids, la DREAL et les choix divers

A très bientôt.

Thierry
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Thierry33 pour son message :
Txomin (lun. 5 avr. 2021 18:13)
Retraité heureux en Cellule SKpade sur porteur Ford Ranger
Croquez la vie à pleines dents
Image
Présentation:viewtopic.php?p=193189#p193189[/url]
Répondre

Retourner vers « Vos réalisations et aménagements »