Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » lun. 10 août 2015 15:16

A Thierry, le Cruiser manquant.
A Slava, Alexandr et Michal, mes partenaires des monts Khibiniy.

Depuis que l'Afrique saharienne se ferme aux voyageurs mécanisés, je suis à la recherche d'une destination de remplacement. Avec ses grands espaces, le plus vaste pays du monde, ses pistes réputées difficiles, la Russie me paraît une alternative à étudier. Mais sa langue et sa culture différentes, ses visas complexes, sa réputation, son passé soviétique, n'en font pas une destination évidente. Projetant d'aller jusqu'aux confins de la Sibérie, la péninsule de Kola, frontalière de l'espace Schengen, me paraissait à la fois suffisamment proche et difficile pour servir de test préalable. Encouragé par l'intérêt provoqué par ma recherche d'équipage "La Russie vers le cap Nord",
russie-vers-le-cap-nord-t6067.html" onclick="window.open(this.href);return false;
je partage avec plaisir mon retour d'expérience.

Pour faciliter la description des difficulté des pistes, je vous propose une codification inspirée des pistes de ski.
Verte : 2 roues motrices.
Bleue : 4 roues motrices, pneus mixtes.
Rouge : 4 roues motrices, pneus tout-terrain, schnorkel.
Noire : 4 roues motrices, pneus tout-terrain, schnorkel, treuil ou tirfor, deux véhicules recommandés.

Ma préparation.
4 pneus BF Goodrich Mud-terrain KM1 neufs, spécialement stockés pour ce projet.
Autodébloquant Powertrax sur le pont arrière.
Schnorkel hauteur 1,7 m.
Tirfor 1600 kg, câble 20 m, 2 sangles, 2 plaques alu longueur 1,6 m.
150 l. gazole.

L'itinéraire russe de ce voyage peut se décomposer en trois parties.

Première partie.
Approche et visites touristiques. Pskov, Novgorod et surtout Saint-Petersbourg.

J01_ 918 km.
Départ de Vesoul, autoroute de Mulhouse jusqu'à Brück au sud de Berlin. Bivouac.

J02_ 1001 km.
Autoroute jusqu'à Varsovie. Les péages polonais acceptent les Euros et rendent la monnaie en zlotys. Le gazole est moins cher en dehors de l'autoroute, suivre les panneaux publicitaires. Route vers Augustow avec de nombreux contrôles radars dans les villages. Bivouac en Lituanie, à l'Ouest de Vilnius.

J03_ 523 km.
Photos du château-fort et du lac de Trakaï. Routes avec de nombreux chantiers de modernisation. Camping Ezermalas44 à Aluksne (Lettonie).

Image

J04_ 383 km.
Courte et belle piste (verte) vers l'Estonie. Douane russe à Lahamma, durée 2 h. Tous les formulaires à remplir sont en russe. Préparer les brouillons avec les documents en anglais disponibles sur le site de l'ambassade russe en France. Photos de l'extérieur du Kremlin de Pskov,

Image

visite du Kremlin de Novgorod.

Image

Image

Bivouac sur la rive de la Volkhov.

J05_ 180 km.
Piste courte mais éprouvante (verte) vers la M18. Visite des jardins du Palais de Tsarkoe Selo.

Image

Image

Route vers Saint-Petersbourg. Bivouac sur un parking gardé (3 euros) à côté du parc Ekateringhof et de la station de métro Narvaya.

Image

J06_ 0 km.
Visites du Musée de l'Hermitage, du jardin d'été, promenade sur les canaux, église Saint-Isaac. Bivouac parking gardé.

Image

Image

Image

Image

J07_ 0 km.
Visites de l'église Saint-Sauveur par le sang, du musée Russe, de la forteresse Pierre et Paul, colonnade de l'église Saint-Isaac. Bivouac parking gardé.

Image

Image

J08_ 301 km.
Visite du petit musée de la bataille de Leningrad,

Image

Image

photos du château-fort et de l'ermitage de Stara Ladoga, pistes roulantes (vertes) à travers la forêt. Bivouac.

Image

Deuxième partie.
Une petite semaine en Carélie avec la visite de l'île de Kijii et la montée vers le Nord par les pistes et routes secondaires. Les plus pressés peuvent faire l'impasse sur cette partie de moindre intérêt et relier directement la péninsule de Kola par la route M18, gagnant 3 à 4 jours sur le programme.

J09_ 317 km.
Pistes roulantes (vertes) en sous bois

Image

ou "aménagées".

Image
Photos d'églises anciennes sur la rive ouest du lac Onéga.

Image

Bivouac sur la rive.

Image

J10_ 71 km.
Petrozadovsk, hydroglisseur (cher !) vers les églises et le musée des maisons de bois de l'île de Kijii.

Image

Image

Image

Bivouac.

J11_ 263 km.
Chutes de Ribach,

Image

pistes éprouvantes (bleues), ponts de bois,

Image

montée au petit sommet de Vottavaala (rouge).

Image

Image

Bivouac.

J12_ 360 km.
Marche à Vottavaala,

Image

pistes éprouvantes (vertes), ponts suspendus de Yushkozéro.

Image

Bivouac.



J13_ 315 km.
Piste roulantes (vertes) vers la côte de la mer Blanche où il semble avoir beaucoup plu.

Image
Bivouac.



Troisième partie.
Une dernière semaine sur la péninsule de Kola afin de tester ma préparation sur un échantillon de pistes de difficultés croissantes.

J14_ 369 km.
Goudron vers Kandalakcha. Petite piste (bleue) et courte marche vers le labyrinthe préhistorique.

Image

Goudron, photos des villages pomors de la côte de Tersky.

Image

Exploration des pistes littorales (bleue) et pêche à ...roues.

Image

Bivouac.

Image

J15_ 313 km.
Pistes roulante (verte) vers Varzouga où il souffle un vent glacial. Je passe une deuxième polaire et je monte le grand escalier en courant pour me réchauffer !

Image

Piste (bleue) ensablée vers Kuzomen, village du bout du monde.

Image

Image

Image

Retour par la piste (bleue) qui suit la plage de la mer Blanche.

Image

Début de la piste longue (100 km) et éprouvante (rouge) Umba-Kirovsk. Bivouac.

Image

J16_ 189 km.
Piste difficile (rouge) Umba-Kirovsk. Dans les nombreuses parties marécageuses, le soubassement de la piste a souvent été emporté, dissimulant sous l'eau sombre des troncs et des grosses pierres. J'y arrache le câble de frein à main et tord le compensateur de freinage arrière.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Stationnement déconseillé !

Image

Deux kilomètres de répit sur le tarmac d'une base aérienne abandonnée.

Image

Ravitaillement à Apatity puis direction Kirovsk et piste (bleue) vers le refuge de Kuelporr.

Image

Image

J'y rencontre deux quadeurs russes à la recherche de partenaires pour traverser les monts Khibiniy et faire le tour du lac Umbozéro.

Image

J17_ 52 km.

Début de la piste difficile (noire) avec une série de gués profonds et ensablés vers Imga.

Image

Mauvaise trajectoire en suivant le quad qui cherche les passages les moins profonds, pas forcément les plus porteurs !

Image

Plus loin, le quad renonce devant un gué long et profond sur les pierres. Retour par une piste qui évite les gués mais avec des grosses pierres et une descente scabreuse dans le lit du torrent.

Image

Piste très difficile (noire ... foncée, 16 h d'efforts pour 52 km !) Kuelporr-lac Umbozero. La montée vers le col (500 m) est très caillouteuse avec 2 petits lacs à traverser à gué.

Image

Image

Au delà,la piste disparaît sur 5 km à travers un vaste pierrier et le lit de la rivière.

Image

En descendant, on retrouve la végétation, une piste et les marécages où il faut treuiller et sortir les plaques à 4 reprises. Un cyclotouriste !?! Polonais nous rejoint et nous donne un sérieux coup de main au tirfor.

Image

Bivouac sur la plage du lac à minuit. J'offre une soirée "cuisine française" à mes compagnons qui ont trimé 16 heures avec moi. Repas en commun dans le Toyota.

Image

J18_ 94 km.
Les pluies récentes ont fait monter le niveau du lac. Une grande lagune est presque totalement recouverte d'eau, sans un arbre à moins de 100 m. Et au nord du lac, le gué atteindrait 1,2 m.

Image

Nous renonçons et trouvons une échappatoire par un gué profond vers la bonne piste qui conduit à la mine.

PS: vidéo décrivant les difficultés entre Revda et le nord du lac Umbozero à partir de 1h06 mn.


Image

Elle n'est pas praticable dans l'autre sens car les gardiens autorisent la sortie mais pas l'entrée. Bivouac au refuge de Kuelporr tenu par Dima (Dimitri) qui parle anglais et Katia qui parle français. Ambiance chaleureuse et familiale, restauration, chambres.

J19_ 160 km.
Réveil 10h00, nettoyage complet, lessive. Liaison goudron vers Revda. Bivouac.



J20_ 176 km.
Photos du mémorial Hawker Hurricane de Revda.

Image

Piste facile (verte) montant vers les monts Lozovero.

Image

Puis piste difficile (rouge) sur le plateau à travers les pierriers coupants.

Image

Image

Entre les rochers le sable est quelquefois saturé d'eau de fonte et devient quasi mouvant. Je m'enlise et je dois terrasser 1 h pour remblayer sous les roues.

Image

Montée à pied au sommet.

Image

Demi-tour et goudron vers Mourmansk. Bivouac.

J21_ 248 km.
Mourmansk, destination à déconseiller aux dépressifs ! Visite du mémorial et de la statue "Alyosha",

Image

photos du brise-glace nucléaire Lénine.

Image

Goudron vers Titovska, Photos de plusieurs monuments rappelant le sacrifice des soldat russes qui avaient surnommé ce secteur "la vallée de la mort".

Image

Image

Poste de contrôle des gardes frontières avant de bifurquer vers la piste éprouvante (verte) conduisant à la péninsule de Ribachiy. Bivouac au soleil de minuit.

Image

Image

J22_ 130 km.
Temps superbe vers la mer de Barents par la piste Est difficile (rouge). Nombreuses mares profondes vers le site de l'épave du cargo, invisible à marée haute !

Image

Image

Piste Centrale (rouge) avec un dernier gué profond, probablement évitable, vers le cap Niemetskiy, le "cap Nord russe" et dernier objectif de ce voyage.

Image

Image

Retour par la piste Ouest (bleue). Bivouac.

Image

J23_ 103 km.
Piste (bleue) autour de la petite péninsule de Sredniy, un gué profond à côté d'un pont ruiné est évitable pour accéder aux rochers des "deux frères".

Image

Plus loin, attention aux deux passages sur des plages recouvertes à marée haute.

Batterie d'artillerie côtière de 152 mm.

Image

Image


Visite du petit musée créé à l'initiative de Youri qui collectionne les vestiges des combats de l'isthme.

Image

Début de la "piste des allemands" (bleue) avec des ponts ruinés à éviter en passant dans les torrents.

Image


Dernier bivouac russe.



J24_ 167 km.
Liaison sur le goudron vers Nikel et la Norvège. Camping Kirkenes.

Quatrième partie.
J'ai désormais du temps libre et j'ai effectué le retour en 3 semaines en visitant la Norvège. Pour les plus pressés, il est possible de revenir en France en une semaine en passant par la Finlande et un ferry vers les pays baltes. Une autre variante est envisageable par la Suède vers le Danemark.




La préparation du véhicule pour les pistes les plus difficiles de la péninsule de Kola.
Un schnorkel permettant de passer un gué de 1,2 m minimum et une paire de cuissardes pour reconnaître les passages noyés.
Des pneus tout-terrain. Un treuil ou tirfor avec une cinquantaine de mètres d'allonge. Un jeu de plaques n'est pas superflu.
Rouler avec au moins deux véhicules pour affronter avec sérénité les plantage ou les pannes. Les russes évitent autant que possible de rouler seuls sur ces pistes qui sont d'un niveau de difficulté probablement au delà des capacités d'un véhicule de voyage standard. Je suis satisfait de les avoir parcourues, mais je ne souhaite pas renouveler l'expérience avec un seul véhicule.
Un fourgon aménagé ou une cellule apportent un confort appréciable pour affronter les moustiques et le mauvais temps. Certains matins, la température est descendue à 5°C.

Les formalités administratives.
Permis international.
Visa de 30 jours maximum avec une entrée sur le territoire et un "voucher " (lettre d'invitation). Depuis 2015, la Russie exige une assistance rapatriement de 30 000 Euro que les cartes de paiement standard de garantissent pas. Ces deux prestations peuvent être fournies par des sociétés spécialisées. J'ai utilisé Action- visa dont je suis satisfait.
Une assurance auto qui couvre la Russie.

La douane.
Entrée 2 heures.
Premier poste : garde frontière.
Contrôle du passeport et remise du document "voucher" en russe et en anglais à remplir en anglais.
Deuxième poste : police.
Ouverture du véhicule pour vérification du nombre de passagers.
Rendre le "voucher" complèté et le passeport pour saisie des informations. CONSERVER LE VOUCHER.
Troisième poste : douane.
Fouille des bagages.
Demander le document de déclaration d'importation provisoire du véhicule, le remplir pour saisie des informations.CONSERVER LE DOCUMENT.

Sortie 20 mn.
Rendre les 2 documents.
Fouille du véhicule et des bagages.

Zones interdites ou d'accès limité.
Il subsiste une demi-douzaine de "ZATO" interdites aux étrangers sans autorisation d'accès théoriquement délivrées par le "FSB". Elles concernent des garnisons militaires sensibles au nord de Mourmansk et sur le rivage de la mer de Barents dont l'accès est rigoureusement contrôlé.

Ente Mourmansk et la frontière norvégienne de grands panneaux d'information rappellent que la route est réservée au transit des personnes et des marchandises et qu'il est interdit de s'écarter de la route principale. Un premier poste de contrôle des gardes frontière se trouve avant le pont de la rivière Titovka, 200 m avant la piste qui conduit à la péninsule de Ribachiy. Ce contrôle et les permis d'accès avaient été supprimés en 2013 et j'ai été surpris d'apprendre qu'ils avaient été rétablis en 2015. Je suis passé outre et je n'ai pas été contrôlé. J'ai croisé de nombreux véhicules militaires et personne n'a semblé s'inquiéter de ma présence. Des russes m'avaient indiqué comment accéder à la piste discrètement en passant par le parking du motel qui se trouve de l'autre côté du pont. En cas de contrôle l'amende serait minime, quelques dizaines d'euros et les formalités limitées à un demi-journée d'immobilisation...

Préparation personnelle.
Apprendre l'alphabet cyrillique pour être capable de lire les panneaux et une cinquantaine de mots de base.
Acheter un anti- moustique dès votre arrivée. Gardex semblant être le plus efficace. Le vert pendant 3 à 4 h, le rouge pendant 6 à 8 h.

Navigation.
J'ai voyagé informatisé pour la première fois avec une tablette Samsung Galaxy 3 de 10" et la cartographie gratuite Maps.me. Avec la carte orientée dans le sens de la marche, j'ai suivi les itinéraires .kmz que j'avais soigneusement préparé avec GoogleEarth. Efficacité trés satisfaisante. La fonction "itinéraire" permet le guidage en complément du suivi de la trace .kmz si nécessaire.

Deux inconvénients.
L'instabilité de l'affichage à l'arrêt en mode "orienté dans le sens de la marche" et dans les tunnels.
La lenteur de l'affichage avec un zoom important en ville où les données sont trés nombreuses. Il est quelquefois nécessaire de s'arrêter deux ou trois secondes pour obtenir la carte complète.

Le support de tablette est fixé en deux points. Sur le pare-brise par une ventouse et un bras articulé RamMount. Sur le tableau de bord par une bande Velcro qui supprime les vibrations. Un GPS Garmin Nüvi 700 me donne une vue générale avec le Nord en haut et toutes les informations utiles.

WIFI.
Dans les villes russes, j'ai toujours trouvé des connection non protégées.

Les plus.
Le gazole à 0,65 €/l.
Un bonne préparation mécanique. Je n'ai eu à réparer que deux crevaisons lentes par pincement sur les pierres.
Un bonne préparation logistique. J'ai réalisé le programme prévu à 95%.

Les moins.
Les moustiques tant que l'on utilise pas de produits de protection.
La météo pourrie de l'été 2015 qui a augmenté le niveau des gués et détrempés les marécages.

Ce qui a manqué.
Un deuxième véhicule !
Une paire de cuissarde pour reconnaître les passages noyés dans l'eau glacée.
Un hi-lift pour lever rapidement le véhicule embourbé, et son accessoire "décolle pneu" pour faciliter les réparations des chambres à air.
Une corde plasma de 50 m pour compléter les 20 m de câble du Tirfor et les 7 m de sangle.
NB: LeTirfor de 1600 kg en direct a suffit, mais une poulie moufle est recommandée pour les solitaires !
Des protections latérales pour les bas de caisse et les ailes arrières.
Des phares LED étanches.
Démonter le support de crochet de remorquage.

Aménagement intérieur.
La peinture polyuréthane n'a pas resisté à l'usure aux points de frottements intensifs.Je vais essayer de coller des panneaux de mélaminé.
Modifié en dernier par Oldcruiser le dim. 22 nov. 2015 17:34, modifié 17 fois.
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Avatar du membre
Manard
Messages : 11951
Enregistré le : sam. 13 nov. 2010 22:10
Localisation : Midi Pyrénées

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Manard » lun. 10 août 2015 16:29

Bonjour Oldcruiser,

Je te remercie pour ce retour de ce voyage vers le pays nordiques avec toutes tes explications et retour d'expérience :super: , tu as évité la canicule qui a sévi ici, mais les températures semblaient tout de même trop basse à te lire. Ta préparation aura été efficace, Thierry va regretter de n'avoir pu se joindre à vous.

Aurais-tu quelques photos si vous avez eu le temps d'en prendre dans ces pistes rouges et noires ? Oups je viens de voir que tu es en train de compléter ton post ;-)

Bonne soirée

Bernard
Image

cled
Messages : 1611
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 16:55
Localisation : athus (bel)

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par cled » lun. 10 août 2015 16:39

Bonsoir,

Un grand bravo pour ce voyage, l'expression « sortir des sentiers battus « prend tout son sens
Bon les pistes ce n’est pas de la tarte, superbe trip !!!
Claude
photos de nos voyages http://www.flickr.com/photos/21888412@N07/" onclick="window.open(this.href);return false;
Image
Le but d'un voyage n'est pas d'arriver mais bien le chemin pour y arriver

mouton
Messages : 1954
Enregistré le : ven. 19 nov. 2010 21:37
Localisation : Gap 05

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par mouton » lun. 10 août 2015 17:05

Bonjour,
super reportage :bravo:
mais y'a pu de photos à partir de J18
@+ "mouton1"

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » lun. 10 août 2015 17:46

J'utilise hosting pics qui est très lent. Désolé pour la frustration engendrée.
Bonne lecture.
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Trottinette
Messages : 237
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:13

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Trottinette » lun. 10 août 2015 18:22

Merci pour le retour d'expérience ........ et félicitations !!!

Avatar du membre
gaetan
Messages : 3961
Enregistré le : dim. 14 nov. 2010 02:14
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par gaetan » lun. 10 août 2015 18:51

Merci pour ce retour d'expérience :merci:
C'est'une destination peu commune où l'aventure semble au rendez vous , un peu comme certaines destinations africaines , hors mis la température ! .

Chapeau bas d'avoir réalisé ce voyage en solo . :bravo:

:breton:
L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves ...

Toyota Land Cruiser - Azalai

https://sites.google.com/site/alairlibre2/home
http://www.flickr.com/photos/96035409@N03/

Avatar du membre
gaetan
Messages : 3961
Enregistré le : dim. 14 nov. 2010 02:14
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par gaetan » lun. 10 août 2015 20:25

Je viens de relire une 2ème fois ton récit et je me demande si le pont suspendu de Yushkozéro est seulement réservé aux piétons ou est il autorisé à la circulation chose que j'en doute ???

Image

:breton:
L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves ...

Toyota Land Cruiser - Azalai

https://sites.google.com/site/alairlibre2/home
http://www.flickr.com/photos/96035409@N03/

Avatar du membre
Carapate
Messages : 1686
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 11:02
Localisation : Lyon

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Carapate » mar. 11 août 2015 08:56

Merci beaucoup
Toyota HZJ 75-Cellule Azalaï

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » mar. 11 août 2015 09:24

gaetan a écrit :Je viens de relire une 2ème fois ton récit et je me demande si le pont suspendu de Yushkozéro est seulement réservé aux piétons ou est il autorisé à la circulation chose que j'en doute ???

Image

:breton:
C'est un pont piétonnier. Il a un frère jumeau à l'autre extrémité du village.

Image
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Avatar du membre
Jeanriba
Messages : 267
Enregistré le : sam. 13 août 2011 08:37
Localisation : Belfort / France
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Jeanriba » mar. 11 août 2015 09:37

Salut,

Joli voyage, difficile mais certainement passionnant.

Merci pour ce récit.
Amicalement,
Jean-Marc

Estafette 2wd "Extended Grip".
Estapinou dans son Estafette

Image

Avatar du membre
distran
Messages : 4210
Enregistré le : mer. 26 janv. 2011 21:36
Localisation : Mhamid (Maroc)
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par distran » mar. 11 août 2015 09:49

Superbe récit ! Tout seul dans ce genre de pistes marécageuses, faut être accroché :shock:

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » mar. 11 août 2015 10:21

distran a écrit :Superbe récit ! Tout seul dans ce genre de pistes marécageuses, faut être accroché :shock:
J'apprécie le commentaire venant d'un "crapahuteur solitaire". C'était ma première expérience et le voyage n'est pas le même. Plus grande disponibilité pour la découverte et les rencontres, y compris avec soi-même...
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Avatar du membre
distran
Messages : 4210
Enregistré le : mer. 26 janv. 2011 21:36
Localisation : Mhamid (Maroc)
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par distran » mar. 11 août 2015 11:19

Merci, mais le Maroc, c'est du pipi de chat à coté...puis l'eau ça me fait flipper en 4x4 :oops:
Oldcruiser a écrit : y compris avec soi-même...
Oui, tout à fait vrai

Avatar du membre
Jeanriba
Messages : 267
Enregistré le : sam. 13 août 2011 08:37
Localisation : Belfort / France
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Jeanriba » mar. 11 août 2015 11:48

Oldcruiser a écrit :y compris avec soi-même...
Tout à fait vrai !

(Rentré hier, ça me fait drôle de devoir à nouveau parler. Et parler autrement qu'en anglais aussi (même si mon voyage était plus sur des chemins revêtus))
Amicalement,
Jean-Marc

Estafette 2wd "Extended Grip".
Estapinou dans son Estafette

Image

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » mar. 11 août 2015 12:36

Mes compagnons russes parcourent la péninsule depuis plusieurs années et ont réalisé quelques belles vidéos.

https://www.youtube.com/playlist?list=P ... 24CqBb9kqv" onclick="window.open(this.href);return false;
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Avatar du membre
Pacha
Messages : 312
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 19:07
Localisation : Tarn nord

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Pacha » mar. 11 août 2015 12:49

:amen: et :super:

Bravo pour ce périple très aventureux !!

Faut avoir des "Brass Balls" pour oser aller seul dans ces contrées partiellement noyées !!

Tu as du flipper à chaque entrée dans l'eau, même si la piste apparait plus loin !

Reconnaissance impérative avant ou bien "s'en fout la mort" et pied au plancher avec le BJ (un vrai tank...) ?? :lol:

Qu'as tu utilisé hors Google earth, pour préparer ton voyage ? Cartes Russes certainement mais comment avoir
une idée assez précise de l'état des pistes à emprunter ?

Chapeau bas !! :bravo:

:occitan:

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » mar. 11 août 2015 16:11

Je savais que les gués étaient la principale difficulté et j'avais soigné le circuit d'air: étanchéité du filtre et schnorkel à 1,7 m. Pour le reste, le BJ est un engin rustique et peu délicat qui supporte des immersions de courtes durées. Mes seules inquiétudes étaient de casser quelques choses sur une pierre cachée ou de rester immobilisé dans un gué profond. Seul et avec un tirfor, et en supposant que tout se passe bien, j'en avais pour au moins une heure à sortir de l'eau. Après un bain de longue durée les conséquences peuvent être plus gênante. Emulsion d'eau dans l'huile et vidanges impératives par exemple.

Sur les pistes où j'ai circulé seul, je vérifiais qu'il y avait des traces récentes et j'avançais lentement dans l'eau en serrant les fesses. Je me suis dégonflé une fois au nord de la péninsule de Ribachiy quand j'ai compris que la trace que je suivais était faite par un camion militaire. Capable de passer 2 m de gué !

Le dernier jour, je me suis piégé tout seul. Un pont ruiné, un gros gué, deux 4x4 UAZ et leurs chauffeurs sur l'autre rive. Raisonnement binaire : si ils sont de l'autre côté, c'est qu'ils ont traversé; alors allons-y. Quand j'ai remarqué leur air stupéfait, l'eau commençait à passer sur le capot. Ils étaient arrivés par une échappatoire que je n'avais pas exploré quelques centaine de mètres plus tôt.

PS: vidéo du "gué de Gloubokogo" sur la presqu'île de Sredniy. (NB : d'autres vidéos montrent que le gué est moins profond à l'opposé du pont ruiné.)


Avec le quad, nous étions sur une piste sans traces et ils avaient des cuissardes pour reconnaître les gués. Seul, je ne me serais jamais aventuré là ! Nous n'avons croisé que deux 4x4 russes, Discovery et LC105, rehaussés et avec des pneus genre "mud max" qui venaient de Revda après avoir traversé un gué de 1,2 m. Nous avons fait demi-tour avant.

Je suis un peu "rat de bibliothèque" et on trouve beaucoup d'informations sur Internet.
J'utilise maintenant exclusivement GoogleEarth pour préparer mes voyages. La résolution s'améliore régulièrement et la précision est supérieure aux cartes. Avec l'habitude, on peut souvent interpréter le terrain et confirmer avec les photos de Panoramio qui sont nombreuses pour la péninsule de Kola. Quand j'ai un doute, je prépare une variante au cas où. Pendant ce voyage je n'ai fait que 3 détours pour cause de ponts détruits.

Sur mon PC, je crée de nombreux tronçons d'itinéraires .kmz, avec des couleurs différentes pour le goudron et les pistes, que j'assemble ensuite dans un fichier. Je me l'envoie par mail sur ma tablette et il n'y a plus qu'à suivre sur Maps.me.

Lors du debriefing avec mes amis russes et polonais qui avaient plus ou moins employé la même méthode de préparation, nous étions tous surpris par la difficulté de la piste. Mon explication est que dans les moments les plus difficiles on ne pense pas aux photos ou à la vidéo.Heureusement, car il y aurait moins de plaisir à y aller. :loll:
Modifié en dernier par Oldcruiser le dim. 22 nov. 2015 17:35, modifié 1 fois.
Toyota BJ45 toit relevable alu.

Avatar du membre
euro6
Messages : 2977
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par euro6 » mar. 11 août 2015 18:12

Bonjour,

merci OldCruiser pour ce récit passionnant d'une belle escapade russe !
Malgré les difficultés, ce périple donne envie...
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
jmi
Messages : 1426
Enregistré le : jeu. 3 févr. 2011 21:47
Localisation : Auvergne - Suisse (VD)
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par jmi » mer. 12 août 2015 11:27

Oh la vache ! Ca c'est de la ballade viril dis donc !
Grand bravo (ou alors tu es totalement fou ?)

La grande question que je me pose : mais que faisait un cyclotouriste par la ???? :) :) :)
jmi - http://www.autonhome.org
Voyages en 4L : Maroc 2008, Corse 2009, Islande 2010
Voyages en Def : Balkans 2011, Mongolie 2012, Asie Centrale 2014
Voyages en Motos : Maroc 2014, Afrique 2015/2016
Récits, photos et vidéos http://www.autonhome.org

Avatar du membre
Oldcruiser
Messages : 788
Enregistré le : dim. 12 déc. 2010 14:01

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Oldcruiser » mer. 12 août 2015 12:36

jmi a écrit : La grande question que je me pose : mais que faisait un cyclotouriste par la ???? :) :) :)
Il y a des beaucoup plus fous que moi :loll: . Je saisi l'opportunité pour exprimer mon admiration pour les cyclotouristes, à mes yeux l'élite des voyageurs. J'en ai rencontré sur toutes les pistes de la péninule ! En Norvège, des dizaines sur la route du cap Nord.

D'après Michal, c'est sur la M18, la grande route de Mourmansk, qu'il a rencontré le plus de difficulté à cause du comportement dangereux des voitures qui le frôlaient de prés. Et plus la voiture était grosse, moins la distance était grande.

Un lien vers sa galerie Picasa. La main bandée, c'est une caresse à un chien errant qui a mal fini bien que Michal soit...vétérinaire !
https://picasaweb.google.com/1118823798 ... 9430469362" onclick="window.open(this.href);return false;
Toyota BJ45 toit relevable alu.

mouton
Messages : 1954
Enregistré le : ven. 19 nov. 2010 21:37
Localisation : Gap 05

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par mouton » mer. 12 août 2015 16:58

Bonsoir,
Après ton compte rendu tu trouveras sans problème un véhicule pour t'accompagner l'année prochaine
aussi je me permets de te soumettre de vraies pistes noires :dehors:
https://www.youtube.com/watch?v=UDgK7WH-Bbo
et encore bravo :bravo: pour ton trip engagé
@+ "mouton1"

Avatar du membre
pilu
Messages : 778
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 20:04
Localisation : Le Grand-Saconnex, Genève

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par pilu » jeu. 13 août 2015 14:48

jmi a écrit :Oh la vache ! Ca c'est de la ballade viril dis donc !
Grand bravo (ou alors tu es totalement fou ?)
+1
Cordialement
pilu
Image

«Je veux oublier que le retour est inévitable.» Ella Maillart
Ford Ranger 3.0 td double cabine wildtrak ~ Cellule Tischer 230

Avatar du membre
Thekaguy
Messages : 292
Enregistré le : mer. 12 oct. 2011 08:44
Localisation : Carpentras
Contact :

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par Thekaguy » ven. 14 août 2015 09:10

Chapeau bas.
Bravo, ça c'est vraiment un exploit.
Guy
Sprinter 316 CDI

Avatar du membre
anduril
Messages : 2087
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 20:32
Localisation : Roquevaire

Re: Mourmanskiy Cruiser, les pistes de la péninsule de Kola.

Message par anduril » ven. 14 août 2015 19:00

superbe balade !! :)
Laurent
HZJ 79 avec cellule Azalai (n°7)

Répondre

Retourner vers « Voyages terminés »