Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Répondre
Avatar du membre
philippe.bermond
Messages : 82
Enregistré le : lun. 25 déc. 2017 16:00
Localisation : 34 Saint-Chinian
Contact :

Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par philippe.bermond » lun. 25 févr. 2019 13:24

Bonjour,
Voici un petit résumé de notre dernier voyage. Je ne sais pas si je poste au bon endroit, merci Bernard de rediriger le message s'il n'est pas à sa place.

De retour d'Afrique de l'Ouest (Maroc, Mauritanie, Sénégal, Guinée, Côte d'Ivoire et retour) voici quelques informations utiles par pays pour préparer son voyage (j'ai eu en effet beaucoup de mal à recueillir ce genre d'informations avant de partir).


Bateau Sète Tanger Med à l'aller par GNV, 550 € repas inclus. Rien à dire, j'ai été agréablement surpris par la qualité des services tant j'avais entendu de critiques sur la GNV. Retour par l'Esapgne après un Tanger Med Algeciras. En effet, pas possible d'avoir un billet retour avec date open, ce qui m'ennuie quand on part pour presque deux mois et qu'on flâne au gré des envies.

Prix du gasoil:
Maroc: 9,1 MAD et 7,8 MAD au sud d'Akhfennir
RIM: 37,7 MRO (0,92 €)
Sénégal: 595 CFA ((0,91 €)
Guinée: 9500 GNF (0,94 €)
Côte d'Ivoire: 610 CFA (0,94 €)
Consommation (avec mon HDJ 100 en conduite raisonnable): 13,5 l/100 à 120 km/h et 10 l/100 sur les routes et pistes d'Afrique de l'Ouest où l'on ne peut évidement pas rouler bien vite.

Visa:
Maroc et Sénégal: gratuits, faits à la frontière.
RIM: faits à la frontière, 55 € par personne, un mois simple entrée (dommage qu'il ne soit pas possible d'avoir un entrée multiples)
Guinée: fait au consulat à Dakar dans la journée 130 000 CFA par personne, 3 mois entrées multiples, personnel accuillant, sympathique et efficace.
Côte d'Ivoire: également à Dakar dans la journée, 180 000 CFA 3 mois entrées multiples, personnel très dévoué et sympathique. Impossible à faire à Rabat.
A aucun moment le carnet de vaccination n'a été demandé (pourtant le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire).
Nous avions pris cette option de faire les visa à Dakar car en France, pour la CDI, c'est devenu compliqué avec le visa biométrique qui oblige à aller à Paris pour les empreintes après l'inscription sur SNEDAI (surtout en entrant en CDI par la piste, pas de problème par contre si on arrive par avion).

Climat:
Des différences très nettes entre le climat tempéré du Maroc (nuits très fraîches), le climat tropical (de Boujdour à la Guinée forestière) avec 34° en journée et 18° à 20 ° la nuit, très agréable et enfin le climat équatorial de la Côte d'Ivoire avec jusqu'à 39° le jour et jamais moins de 28° la nuit et une très forte humidité, à la limite du supportable, d'autant que les moustiques anophèles étaient bien présents sur le littoral ivoirien et ses lagunes.

Maroc:
Le pays est de plus en plus "occidentalisé", propre, routes en bon état et en constante améliorations (du moins sur les grands axes).
Passage frontière Tanger Med expéditif en 1/2 heure, change facile au bureau officiel à 10,50 MAD pour un euro, distributeurs bancaires à la sortie du port (et partout dans le pays maintenant), carte bancaire acceptée dans la plupart des stations service jusqu'à Tan Tan.

Autoroute Tanger Med / Agadir: 310 MAD

Frontière Guerguerrat:
Toujours aussi lamentable côté marocain, compter au moins deux heures (parfois plus de 4 h) avec contrôles inutiles et répétitifs, bureaux fermés pour cause de prière, thé, repas...scanner à l'entrée et à la sortie du territoire, des kilomètres de file de poids lourds des deux côtés.
Horaires: 9 h à 18 h

Mauritanie (RIM):
Ça va mieux côté mauritanien à la frontière du PK 55, rapide pour peu qu'il n'y ait pas de panne Internet (visa biométrique alors inaccessible) ou de groupe d'une organisation (40 véhicule de Globe à l'aller).
Taxe Douane de 10 € pour le véhicule.
Assurance RIM: 30 € pour un mois.
Change facile à 40 / 42 MRO pour un euro auprès de facilitateurs (tant au PK 55 qu'à Diama).
Nous avons utilisé pour la première fois les services d'Artouro Mohamed pour lesquels nous avons été très satisfaits pour 20 € par véhicule.
Contrôles très légers et corrects, tant au PK 55 qu'à Diama.
Goudron bien abîmé entre Bou Lanouar et Chami sur 150 km. Compter 5 h 30 entre Boun Lanouar et NKC.
Goudron défoncé entre Nouakchott et Rosso (50 km bons au départ puis 50 km en réfection), compter 4 h entre Keur Macène et Nouakchott pour 220 km.
Goudron impeccable entre NKC et Atar, 420 km, compter 4 h
Atar Choum, goudron excellent.
Piste Choum / Bou Lanouar: de moins en moins fréquentée (seulement un autochtone croisé), traces de moins en moins marquées et beaucoup de sable mou suite à 10 jours de vent de sable.
Avons galéré dans le petit erg au sud de Ben Amira (11 h pour sortir le véhicule) sable très mou, nous étions seuls et avec des plaques à sable inappropriées)

Taxes diverses et avariées:
Taxe police pour entrer à NKC: 200 MRO (vec un reçu!)
Taxe parc Diawling: 200 MRO par personne
Taxe communale Diama: 50 MRO
Taxe barrage de Diama: 4000 CFA
Taxe occulte Police mauritanienne à Diama: 10 €, sans aucun justificatif (c'est comme ça). Rosso commence à déteindre sur Diama!

Sénégal:
Assurance CDAO à Diama: 26 000 CFA pour un mois (ne pas l'oublier sous peine de PV dès l'entrée au Sénégal).
Il faut le souligner, aucune taxe ni bakchich réclamé à Diama, tant à l'aller qu'au retour côté sénégalais.
Routes principales (et de plus en plus de routes secondaires) en très bon état, de gros efforts ont été faits.
Saint-Louis / Dakar: 270 km, beaucoup de circulation, compter 60 km de moyenne et beaucoup de flicaillons corrompus (de même qu'au centre de Dakar). Une honte pour le pays et l'accueil! Mais par contre, plus aucun souci dans le reste du pays.
Les motifs de verbalisation (tous plus ou moins illégitimes, aucun article du code de la route n'étant précisé sur le PV (quand celui-ci est officiellement dressé!)
- absence des deux triangles, gilets, extincteurs,
- conduite avec des sandales non fermées,
- chargement non conforme,
- permis de conduire français trop vieux,
- assurance CDAO manuscrite au lieu d'être dactylographiée,
....selon la libre imagination de ces malfaisants

Dakar: carnet ATA visé à la Douane du port en deux heures (valable 6 mois).
Dakar Tambacounda: 450 km, goudron neuf, ça roule très bien, compter 5 à 6 h
Tambacounda – Koundara (Guinée): 200 km goudron neuf, 2 h 30 heures plus le temps de passage des frontières.

Attention au carnet ATA:
Surtout ne pas le faire tamponner si on revient par le Sénégal car il fait office de passavant. On ne le fera tamponner qu'à la sortie définitive du Sénégal au retour à Diama.


Guinée:
Passage frontière assez rapide des deux côtés, aucune taxe payée.
NB: l'article 70-1 du code des douanes guinéennes stipule qu'aucune taxe n'est exigible pour les véhicules en transit (bon à rappeler lors de l'entrée en Guinée par N'Zérékoré, cela nous a évité 25 € de bakchich).
Très agréablement surpris par la propreté des campagnes et la gentillesse des populations rencontrées. Un seul contrôle de gendarmerie pénible avec bakchich entre Dalaba et Mamou, avec les mêmes critères de verbalisation qu'au Sénégal.

Koundara - Labé: 250 km, goudron chinois neuf sauf 25 km de piste montagneuse très poussiéreuse mais souvent raclée où parfois un semi-remorque se met en travers et oblige des détours pittoresques par les pistes montagneuses du Fouta-Djalon. Compter 4 heures.
Labé – Mamou: 150 km de goudron déjà bien abîmé, compter 3 h
Mamou- Faranah: 190 km, goudron très abîmé, compter 4 h
Faranah -Kissidougou: 140 km goudron en bon état, 2 h
Kissidougou – Guékédou – Macenta-N'Zérékoré - Lola: on entre en Guinée Forestière, ça se corse. 65 premier km, bon goudron, 1 h puis la route disparaît 25 km avant Guékédou et 30 km après pour une piste infecte où il faut compter 10 km de moyenne (compter au moins 6 h). Ensuite, goudron correct jusqu'à Lola (260 km 4 h 30) dans les paysages somptueux de la Guinée Forestière et les monts Nimba.
Lola – N'Zo frontière CDI: 50 km de piste en cours de goudronnage par les chinois à travers la forêt qui devrait être très rapidement en service.
Passage frontière très rapide (très peu fréquenté) des deux côtés.
Attention, en Guinée Forestière, depuis Mamou, les endroits de bivouac sont peu nombreux en raison du relief et de la végétation dense. Pas de problème à un ou deux véhicules, ce serait plus compliqué au-delà.

Côte d'Ivoire (RCI):
Nous nous sommes promenés exclusivement au Sud-Ouest du pays, de Man (belle région forestière) aux somptueuses plages du Bas Sassandra à la frontière du Liberia, vers San Pedro et Grand-Béréby.
Passage frontière très simple et rapide, piste en cours de goudronnage par les chinois jusqu'à Danané (en fait la continuité de la partie guinéenne).
On aurait théoriquement du faire une vignette touristique, mais c'était un samedi, donc du poste de douane de Danané nous sommes allés à la douane régionale de Man, plus ou moins fermée où après 5 minutes de discussion, nous avons fait accepter le carnet ATA sans qu'ils n'y rajoutent aucune mention.
Nous n'avons eu aucun contrôle tatillon, toutes les autorités étaient très aimables tout au long du voyage (il n'en est peut-être pas de même autour des grandes villes d'Abidjan ou de Bouaké).

Globalement, des populations très accueillantes et sympathiques, mais j'ai trouvé un pays en lambeaux, en décrépitude (je n'y étais pas revenu depuis la guerre il y a 20 ans et j'ai été très déçu). Les villages sont des bidonvilles et les détritus sont omniprésents. Les routes sont complètement délabrées et sans aucun entretien.
Ainsi, de Danané à San-Pedro (480 km), compter plus de 8 h et que dire de la "côtière" complètement détruite de Grand-Lahou au Libéria.


En résumé, un long voyage (presque 16 000 km aller/retour) en moins de deux mois mais sans problème particulier (une seule panne, rupture du pont de diodes de l'alternateur en Guinée, facilement réparé sur place), un contact agréable avec les populations locales, des paysages superbes et variés, une végétation luxuriante dans le sud.

Avatar du membre
fifitoy
Tembo Addict
Messages : 6010
Enregistré le : mar. 23 nov. 2010 23:46
Localisation : Tours
Contact :

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par fifitoy » lun. 25 févr. 2019 15:02

merci à toi :super:
Fifitoy Mauvais Génie :mrgreen:

TemboPhase II-Year in Africahttp://www.tembo-trip.com
Y’a une route tu la prends.qu’est ce que ça coûte
Image

Avatar du membre
Ralebodeco
Messages : 2013
Enregistré le : ven. 9 oct. 2015 19:45
Localisation : haute-Savoie

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par Ralebodeco » lun. 25 févr. 2019 16:00

Supers infos, merci ! :clown:

Avatar du membre
Manard
Messages : 12341
Enregistré le : sam. 13 nov. 2010 22:10
Localisation : Midi Pyrénées

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par Manard » lun. 25 févr. 2019 23:11

Bonjour Philippe,

Je te remercie de partager toutes ces informations qui seront très utiles aux futurs voyageurs qui envisagent se rendre dans les pays que vous avez traversés :super: :bravo:

Je laisse ton post dans cette rubrique Afrique de l'Ouest vu qu'il concerne cette zone

Bonne soirée à vous deux

Bernard
Image

Avatar du membre
Txomin
Messages : 166
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 11:08
Localisation : 64 Lons et Hendaye

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par Txomin » mar. 26 févr. 2019 21:31

Bonsoir Philippe,
et merci pour les infos ! :super:
Petite précision si tu es passé par le bord du Sénégal côté Mauritanien, as tu rencontré aussi des anophèles ?

Avatar du membre
philippe.bermond
Messages : 82
Enregistré le : lun. 25 déc. 2017 16:00
Localisation : 34 Saint-Chinian
Contact :

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par philippe.bermond » mer. 27 févr. 2019 19:57

Bonsoir,
Je suis passé à l'aller et au retour par Diama, donc le long du fleuve Sénégal sur la digue.
Nous n'avons pas croisé de moustique (mais il faut dire que nous sommes passés de jour) et au retour, lors de notre bivouac 10 km au nord est de Keur Macène, il y avait du vent, mais pas d'anophèle (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a jamais!).
Bien cordialement
Philippe

Avatar du membre
Txomin
Messages : 166
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 11:08
Localisation : 64 Lons et Hendaye

Re: Informations pratiques Afrique de l'Ouest

Message par Txomin » mer. 27 févr. 2019 21:07

Merci pour ta réponse Philippe.
Bien entendu, je suis tout à fait conscient que chaque moment est particulier, et d'après ce que j'ai lu, c'est plutôt vers les 17h que ces charmantes bestioles passent à table, mais cela me donne une idée de l'infestation ou pas de la zone.
Nous avons prévu plusieurs moyens de défenses au cas ou, mais ton propos me rassure :)
Bonne fin de soirée
Txomin
:basque:

Répondre

Retourner vers « Afrique de l'Ouest »