ISLANDE 2021, terre de feu.

Répondre
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

trendstone a écrit : sam. 11 sept. 2021 08:48 Bonjour , tres belles images comme d'habitude , mais vous avez fait combien de fois le tour de l'ile depuis le mois de juin ? à regarder votre tracé google maps je m'interroge.
Bonne continuation
Quand on aime, on ne compte pas.
Et puis il n'y a pas de limitation. :dehors:
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
trendstone
Messages : 100
Enregistré le : sam. 24 oct. 2020 09:49

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par trendstone »

pat17 a écrit : sam. 11 sept. 2021 09:57
trendstone a écrit : sam. 11 sept. 2021 08:48 Bonjour , tres belles images comme d'habitude , mais vous avez fait combien de fois le tour de l'ile depuis le mois de juin ? à regarder votre tracé google maps je m'interroge.
Bonne continuation
Quand on aime, on ne compte pas.
Et puis il n'y a pas de limitation. :dehors:
c'est sur , ma remarque était admirative , j'adore aussi l'Islande
Avatar du membre
Landenvadrouille
Messages : 149
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 18:36
Localisation : Pyrénées Orientales 66

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par Landenvadrouille »

Adiu!

@poudredescampette: Merci pour ta réponse!

A+
Cellule Globe Camper sur D'MAX
Michel
http://www.landenvadrouille.fr
Image
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

Landenvadrouille a écrit : ven. 10 sept. 2021 18:00 Comme, à part quelques rares exceptions, je vois que vous retournez tous les soirs au camping, est-ce par choix ou le bivouac n'est-il plus autorisé?
Je partage complètement la réponse faite par poudredescampette.

L’Islande est un très beau pays et les islandais sont très attachés à la préservation de leur environnement.
Les islandais ne sont que 300 à 350.000 habitants et ils accueillent environ 3 millions de touristes par an. Ils tiennent donc à ce que les visiteurs soient respectueux de la nature et de l’environnement et ils se sont aperçus que depuis quelques années les touristes étaient peu respectueux de la nature et laissaient des détrituts dans la nature après leur passage. Ils ont donc interdit le bivouac et le camping hors des campings aménagés. C’est vrai que c’est une gêne pour nous qui préférons pratiquer le bivouac en pleine nature plutôt que le camping dans un camp aménagé.
Bien qu’il faille bien de temps en temps aller dans les campings pour faire les pleins et vider ses eaux usées.

En ce qui nous concerne, ce qui nous gêne c’est quand les campings sont surchargés car on vient en Islande pour trouver la solitude et en juillet et août les campings sont trop chargés. Mais il faut bien suivre la règle même si on peut assez souvent bivouaquer surtout dans l’intérieur du pays quand on est sur les pistes F réservées aux 4x4.
Par contre dans les parcs nationaux les bivouacs sont strictement interdits et les rangers y veillent. La seule fois où on s’est fait remonter les bretelles et chasser d’un bivouac, c’est le 13 août dans le Veiðivötn. Ce n’est pourtant pas dans un parc national mais la piste F 228 traversait un lieu qui était en fait un camping et en fin de journée on s’était arrêté environ 8 - 10 km plus loin. À la nuit presque tombée, pendant qu’on soupait, une personne, sans doute un pêcheur ou un responsable du camp est venu nous déloger. On lui a dit qu’on avait pas vu le camping car il n’y avait pas de signalisation mais nous avons du rejoindre le camp dans la nuit en essayant de retrouver notre chemin parmi les multiples petites pistes qu’il y avait autour des 50 lacs. (bientôt le compte rendu et les photos de ce coin merveilleux)

C’est un peu ce qui s’est passé au Portugal, trop de touristes peu respectueux et le gouvernement a obligé les campings cars à aller dans les campings. Bien qu’il semble que la législation portugaise soit entrain de s’assouplir…

Pour en revenir à l’Islande, vu que c’est un pays avec peu d’habitants au km2, on pense qu’il est facile d’y bivouaquer mais en fait il y a des barrières partout, et les terrains sont presque toujours privés. Pratiquement tous les chemins sont privés et mènent à une habitation. Cela se repère soit à la chaine qui barre le chemin, soit à la boite aux lettres à l’embranchement avec la route principale. Les rares forêts ou bois sont privés et dès qu’on trouve un emplacement pour se garer, il y a presque toujours un panneau interdisant le camping et même de passer la nuit dans son véhicule, que ce soit un camping car, un van ou même une voiture.
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
Landenvadrouille
Messages : 149
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 18:36
Localisation : Pyrénées Orientales 66

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par Landenvadrouille »

Adiu!

Merci "pat 17" pour ta réponse. :super:
En 2016, avec notre 4x4 et tente de toit, nous avions fait le choix de l'hébergement en camping sans savoir qu'il y avait déjà des mesures pour réguler le camping sauvage hors Parcs Nationaux. N'étant pas des acharnés du bivouac à tout prix, l'Islande en camping sera très bien! :D

A+
Cellule Globe Camper sur D'MAX
Michel
http://www.landenvadrouille.fr
Image
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

Lundi 9 Août

Très beau temps 16 - 17° et même 20° après 11 h quand on quitte Akureyri. Il fera jusqu'à 25° dans la journée.

Image

On prend la 1 puis la 83 et la 84 pour éviter le tunnel et on arrive à Goðafoss

Image

On ne s’attarde pas car on a déjà fait pas mal de photos l’année dernière et on prend la 842 le long de la rivière Mjóadalsá. On passe près du pont suspendu de Stóruvellir sur la rivière Skjálfandafljót

Image

Image

et on arrive au hameau de Mýri

Image

Image

Image

Après avoir ouvert une barrière on descend vers un pont pour traverser une petite rivière pour atteindre 2 km plus loin le parking de Aldeyjarfoss d’où on aperçoit en contre-bas la cascade

Image

On descend par un petit sentier jusqu’à la cascade d’Aldeyjarfoss qui est magnifique. La rivière Skjálfandafljót tombe d’une hauteur de 20 m et se jette dans une étroite gorge et des colonnes de basaltes noires magnifiques de forme hexagonale.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

On peut continuer le chemin en contournant la chute d’eau et remonter la rivière pour découvrir une autre gorge avec d’autres formations rocheuses

Image

Image

Image

Image

Image

On retourne au parking et on reprend la piste 842 qui devient maintenant la F 26, donc une piste pour 4x4 qui permet si on le souhaite de rejoindre le Landmannalaugar en traversant tout l’intérieur des Hautes Terres.
Au bout de 5 km seulement on atteint une clôture avec une assez mauvaise piste qui descend vers les chutes de Hrafnabjargafoss au milieu d’un très vaste champ de lave

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

On rebrousse chemin et on repasse par Aldeyjarfoss, Mýri et on remonte la 842

Image

Image

On traverse le pont entre Stóruvellir et Sandvik pour prendre à droite vers le sud la 843

Image

La piste longe la rivière qui sur quelques kilomètres est de deux couleurs, un côté bleu qui vient du lac Svartárvatn et un côté beige laiteux qui vient de la Skjálfandafljót , la rivière qui alimente la chute d’eau d’Aldeyjarfoss.

Image

Image

On continue la piste et on aperçoit au loin Mýri et on arrive aux fermes de Svartárkot. La piste se termine là au lac Svartárvatn.

Image

Image

On rebrousse chemin et après environ 10 km, en face de Víðiker on prend une petite piste sur la gauche avec un panneau qui indique la direction d’Aldeyjarfoss vers Stóratunga. Le paysage est champêtre

Image

Image

Enfin on prend une toute petite piste tracée dans la nature qui nous amène à un emplacement pour nous parquer.
On suit ensuite à pied un petit chemin tracé pour atteindre après 20 minutes de marche le site d’Aldeyjarfoss, mais sur la rive opposée où nous étions ce midi

Image

Image

Il est tard, on décide de bivouaquer là.

Parcours du jour 161 km

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message (2 au total) :
Clément (ven. 17 sept. 2021 11:49) • Landenvadrouille (lun. 20 sept. 2021 16:47)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

Mardi 10 Août

Grand beau temps, 20° puis 25° à 11 h.

Nous quittons notre bivouac et remontons la 843 puis la 844 jusqu’à Goðafoss.

Image

Image

Nous prenons la 1 vers Akureyri sur 4 km puis la 85 vers le nord en direction d’Húsavik

Image

Nous cherchons à atteindre la chute d’eau d’Ullarfoss et Google nous emmène quelques kilomètres après le musée des transports situé sur la 85 dans un petit chemin à une voie que nous suivons pendant 5 ou 6 km en suivant la rivière et en passant dans un sous-bois avec des branches très basses qui frottent le toit de la cellule. Finalement on tombe dans un cul de sac.

Image

Image

Un islandais qui a un chalet au bout de ce chemin nous dit qu’il est impossible d’arriver à cette cascade en voiture et que d’autre part elle porte le nom de Barnafoss !!!
On rebrousse chemin

Image

on rejoint la 85 et on se dirige par la 1 sur Akureyri, Varmahlíð

Image

puis la 35

Image

Image

pour rejoindre les Hautes Terres. La route longe quelques lacs de barrage et en contrebas de la piste et on peut voir ces orgues basaltiques

Image

Image

On arrive au lac Blöndulón.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Environ 5 km après le point de vue d’Afangafell on prend une petite piste pour s’éloigner de la 35 et on bivouaque là avec un super coucher de soleil

Image

Image

Parcours du jour 305 km

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message (3 au total) :
Stéphane01 (sam. 18 sept. 2021 19:00) • Clément (sam. 18 sept. 2021 22:15) • Landenvadrouille (lun. 20 sept. 2021 16:51)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

Mercredi 11 Août

Ce matin, beau temps, 13 - 15° puis 18° à 11 h

Nous quittons notre bivouac près du lac Blöndulón et reprenons la route 35.

Image

Image

Image

Image

Nous prenons la F347 que nous remontons en direction des Kerlingarfjöll.

Image

Image

Image

Image

Image

Arrivé au petit parking de Neðri-Hveradalir au bout de la route après le campement de Ásgarður (Kerlingarfjöll), il y a plus de monde que lors de notre passage le 3 août dernier. Nous nous gardons près d’un petit 4x4, bientôt rejoint par un autocar qui déverse son flot de marcheurs.

Image

Image

Image

Nous déjeunons dans la cellule et je prends le chemin qui descend par des escaliers au milieu des champs de fumerolles

Image

Image

Image

Image

Image

Image

le temps est très beau, les sommets dégagés

Image

Image

Image

Image

Image

je reprends le chemin que j’avais commencé à ma première venue en prenant à droite au fond du vallon

Image

Image

Image

Image

Image

Image

j’arrive bientôt à l’endroit où j’avais rencontré la pluie et fait demi-tour. Cette fois le terrain est sec et je ne risque pas de glisser dans la pente

Image

Image

Image

Image

je continue de monter, dominant les alentours,

Image

Image

Image

Image

j’atteins le chemin qui permet de rejoindre le campement des Kerlingarfjöll à Ásgarður (Kerlingarfjöll)

Image

Image

Image

Image

puis je continue pour rejoindre le chemin qui fait une boucle dans la zone géothermique de Hveradalir.

Image

Image

Image

il faut descendre vers un champ de neige par un sentier parmi des rochers en pente raide. D’après des marcheurs rencontrés, il est préférable de faire la boucle dans le sens opposé que celui que j’ai choisi car ce passage à travers ce mur de rochers est plus aisé en montant qu’en descendant. Mes bâtons de marche me sont d’un bon secours pour assurer ma descente.

Image

Image

Image

Image

arrivé sur la neige, coup d’oeil vers le mur que je viens de passer sans avoir rencontrer personne, ni dans un sens, ni dans l’autre

Image

Image

le chemin continue à travers un secteur pierreux

Image

Image

Image

puis je retrouve les terres rouges et ocre vers le fond du vallon

Image

Image

Image

Image

Image

me revoilà dans dans la partie la plus exceptionnelle du site

Image

Image

Image

quel que soit le côté où on regarde, ce ne sont que des sources chaudes et des fumerolles

Image

Image

Image

Image

Image

Image

les nuages s’accumulent autour des sommets. J’ai peur qu’il se mette à pleuvoir et je n’ai pas envie de me retrouver pris sous la pluie à patauger dans la boue comme le 3 août dernier

Image

Image

Image

Image

je retourne vers le parking encore sous le soleil et traverse les rivières et les sources bouillonnantes

Image

Image

Image

Image

Nous reprenons la piste pour descendre vers le campement et continuons la F347 en direction de la route 35.
Les nuages s’accumulent autour des sommets et le retour par la 35 vers le sud se fait avec un début de mauvais temps et du brouillard. La température tombe à 10° et il fait très sombre.

Image

Image

Image

Image

Une vingtaine de kilomètres avant Gulfoss, on retrouve le beau temps. On s’arrête sur le parking de la cascade de Gulfoss pour nous garer à coté d’un énorme camion-bus à 8 roues.

Image

Image

On poursuit jusqu’au camping de Geysir où nous passeront la nuit.

Parcours du jour 163 km

Image

Plan des Kerlingarfjöll : https://ust.is/library/sida/Nattura/Ker ... 0guide.pdf
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message (2 au total) :
Landenvadrouille (mer. 29 sept. 2021 18:28) • Clément (ven. 8 oct. 2021 16:57)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
poudredescampette
Messages : 26
Enregistré le : sam. 17 août 2019 19:39
Contact :

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par poudredescampette »

Vous y êtes allé le jour parfait, les couleurs et contrastes sont sublimes !
J'avais prévu d'y aller à la fin de mon séjour, mais nous n'avons finalement pas eu le temps, je regrette d'avoir rater cette perle de l'Islande.
Avatar du membre
AlainB
Messages : 233
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 21:56
Localisation : Sologne

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par AlainB »

Un des plus beau endroit de l'Islande. Cette zone est magique.
Nous l'avons fait en 2015 sous le soleil et en 2018 sous une météo plus mitigée. Mais dans les deux cas, l'expérience vaut très largement le détour.
Encore merci pour ces superbes photos qui nous rappellent de très bons souvenirs.
C'est un super compte rendu de voyage.
Avatar du membre
pat17
Messages : 576
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par pat17 »

C'est vrai que c'est un lieu merveilleux. S'il n'y en avait qu'un à voir en Islande, c'est bien les Kerlingarfjöll. Mais sous la pluie, ça devient l'enfer...
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
Clément
Messages : 287
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 21:06
Localisation : Gers

Re: ISLANDE 2021, terre de feu.

Message par Clément »

Des news de la suite ?! Tout va bien ??
Toyota
Répondre

Retourner vers « Voyages terminés »