Féroé et Islande 2020

Répondre
Avatar du membre
pat17
Messages : 471
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: Féroé et Islande 2020

Message par pat17 »

Samedi 29 Août : épave Douglas DC-117, ferme Keldur

Ce matin le ciel est gris mais lumineux, 13° à 8 h, 15° à 11 h.
Nous quittons le camping de Vik pour aller à 23 km au parking où nous devons stationner en bordure de la N 1 pour aller à la découverte de l’épave d’un avion militaire américain Douglas DC-117 qui a du se poser en catastrophe sur la plage en novembre 1973.
Du parking il faut marcher sur une piste en gravier pendant à 2 à 3 km avant de l’apercevoir car il est situé dans une petite cuvette et on ne le voit que lorsqu’on en est prôche. Autant dire que le chemin parait long. Heureusement il fait un peu de soleil et il y a du vent. Dire que certains touristes viennent même par mauvais temps voire même en hiver !

Image

Image

Au loin à l’horizon on voit les falaises du cap Dyrhólaey.

Image

Image

L’épave a été dépouillée par l’armée américaine de tout ce qui pouvait avoir de la valeur (éléments du poste de pilotage, moteurs, électronique) et pouvait être réutilisé. Il ne reste plus que le corps principal de l’appareil.


Image

Image

Image

Image

Image

Image

L’intérieur est totalement vide

Image

Image

Nous retournons à notre véhicule en faisant chemin inverse et déjeunons sur place.

Puis nous prenons la route pour Hvolsvöllur pour aller voir l’expo sur les volcans au Lava Center.
Arrivés sur le parking on s”aperçoit sur un grand panneau publicitaire que ça n’est ouvert que de 10 h à 16 h et il est 15 h 56. Encore raté !
C’est la troisième fois que nous essayons d’y aller. Les deux premières c’était en juillet et nous étions venus pendant les lundi et mardi, jours de fermeture. Aujourd’hui je savais qu’ils étaient ouverts, je croyais que ça ne fermait qu’après 17 h.
De toutes façons le mauvais temps nous a rattrapé, pas la peine d’aller plus loin. Nous décidons de rester au camping de la ville et d’y retourner demain matin à 10 h. Nous aurons encore le temps de faire la visite et de reprendre la route vers Seyðisfjörður pour prendre le bateau.

En attendant nous prenons la 264 pour aller à Keldur á Rangárvöllum. C’est un petit hameau agricole qui abrite une des plus anciennes fermes d'Islande recouvertes de tourbe et une petite église qui a été reconstruite en 1875.
Ce n’est qu’à 17 km de Hvolsvöllur mais quand nous arrivons tout est fermé. Il semble que ça n’est ouvert que jusqu’au 15 Août.
Mais nous faisons la visite extérieure.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Nous retournons à Hvolsvöllur pour nous réfugier sous la pluie au camping.
C’est un petit camping avec pas mal de monde, surtout des islandais qui y laissent leur caravane.

Image


Le parcours de la journée :

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message :
Landenvadrouille (lun. 26 oct. 2020 18:12)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
K_Anne_AK
Messages : 3270
Enregistré le : mer. 7 oct. 2015 12:35
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Féroé et Islande 2020

Message par K_Anne_AK »

Il y a eu une période où l'accès à l'avion US a été interdit par les propriétaires du terrain et maintenant, il y a un beau chemin balisé !
C'est fou comme l'Islande fait tout pour faire venir les touristes... :|
:hello:
Avatar du membre
Clément
Messages : 204
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 21:06
Localisation : Gers

Re: Féroé et Islande 2020

Message par Clément »

K_Anne_AK a écrit : lun. 26 oct. 2020 21:20 Il y a eu une période où l'accès à l'avion US a été interdit par les propriétaires du terrain et maintenant, il y a un beau chemin balisé !
C'est fou comme l'Islande fait tout pour faire venir les touristes... :|
:hello:
Je m'y suis jamais arrêté mais j'y suis passé devant 3-4 fois devant cette année, et le jour où il y avait du monde, il y avait un bus qui faisait la navette...
Toyota HZJ78
Avatar du membre
pat17
Messages : 471
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: Féroé et Islande 2020

Message par pat17 »

Dimanche 30 Août : retour d’Hvolsvöllur vers l'est

Il a plut une bonne partie de la nuit et il pleut encore ce matin, 13° à 8 h.
et il pleuvra presque toute la journée. L’automne arrive.

Nous nous présentons au Lava Center d’Hvolsvöllur à 10 h 15.

Image

une vue aérienne trouvée sur internet :

Image

Il y a quelques voitures sur le parking, mais impossible de trouver par où entrer. Sous la pluie nous faisons le tour des bâtiments, en essayant d’ouvrir chaque porte. Tout est fermé.
Pourtant nous sommes dimanche, un jour d’ouverture et il est plus de 10 h.

Image

Impossible de savoir par quelle porte se fait l’entrée, il n’y a rien de marqué. La boutique et la cafétéria attenantes sont fermées aussi. Sur les portes qui donnent sur le parking, il y a bien les horaires, comme sur l’affiche extérieure mais c’est fermé.

Notez que 4 heures d'ouverture durant 4 jours par semaine, ça ne doit pas être trop fatiguant pour ceux qui y travaillent...

C’est exaspérant C’est la quatrième fois qu’on se casse le nez dessus !
Il me faudra aller sur internet sur le site du Centre Lava pour découvrir qu’il est fermé pour cause de covid depuis quelques jours !!!!!
Pourquoi ne pas mettre des affiches sur les portes !!!!!

Il est temps de reprendre la N 1 et de nous diriger vers Seyðisfjörður afin de ne pas rater le départ de notre bateau, le 2 septembre.
Nous repassons à Jökulsárlón où nous ne pouvons nous empécher de nous arrêter pour revoir les icebergs.
La pluie a cessé mais il fait gris.

Image

vers Höfn nous retrouvons les colonies cygnes que nous avions croisées à l’aller

Image

Image

Image

après la pointe de Hvalnes la route N 1 longe la côte au milieu de grands éboulis de pierres qui descendent depuis les sommets jusqu’à l’océan

Image

Image

Image

Image

un piton volcanique émerge de la plage comme une dent toute noire, il habite quelques nids d’oiseaux tout comme la falaise proche

Image

Image

Image

Image

nous continuons la N 1 après Djúpivogur et après 15 km nous prenons une petite piste qui grimpe vers le fond d’une vallée pour atteindre un petit camping, le Fossardalur Campsite où nous passerons la nuit. Il y a peu de monde mais l’accueil est agréable, les sanitaires aussi.

Image


Le parcours de la journée :

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message :
pvb (mar. 27 oct. 2020 18:03)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
pat17
Messages : 471
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: Féroé et Islande 2020

Message par pat17 »

Lundi 31 Août : en route vers Borgarfjörður Eystri

Ce matin, pluie faible et vent,température 12° à 8 h 30
Nous remontons la N 1 vers le nord.
À Egilsstaðir nous prenons la 94 vers Borgarfjörður Eystri.

Image

À mi chemin, après que le goudron ait fait place au gravier, sur la gauche de la route nous découvrons un petit enclos avec une toute petite maison et un atelier. C’était la demeure d’été du peintre islandais Jóhannes Sveinsson Kjarval.

Image

Image

Son œuvre traverse différents courants artistiques du XXᵉ siècle comme l'expressionnisme ou le surréalisme, sans jamais y être directement rattachée.

Image

Image

C’est le premier peintre dans son pays à connaitre une reconnaissance nationale importante. Il a même son effigie sur les billets de 2000 ISK

Image

Image

Nous continuons la 94 dans ce large fond de vallée et d’un coup, en plein désert, nous tombons sur une drôle de buvette

Image

Image

c’est une cabane d’un vert vif, au milieu de nulle part, qui abrite un distributeur de boissons réfrigérées fonctionnant à l’énergie solaire et éolienne. On y trouve aussi des des friandises et un livre d’or, ainsi qu'une terrasse.
Peu avant Borgarfjörður Eystri, la route quitte la vallée et commence à grimper dans les montagnes

Image

Image

Image

Image

Bientôt la route est en travaux et nous croisons des véhicules de chantier qui sont en train de faire une super route goudronnée.
Nous redescendons de l’autre côté de la montagne vers le village de Borgarfjörður Eystri

Image

Image

Il est constitué de petites maisons colorées

Image

Image

la plus originale et la plus ancienne porte le nom de Lindarbakki

Image

Image

Image

Nous allons à 5 km jusqu’au petit port de Borgarfjörður

Image

Puis nous revenons au village pour passer la nuit au camping, près de l’église

Image


Parcours de la journée :

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message :
Landenvadrouille (mer. 28 oct. 2020 18:28)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
K_Anne_AK
Messages : 3270
Enregistré le : mer. 7 oct. 2015 12:35
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Féroé et Islande 2020

Message par K_Anne_AK »

Ta photo de Fossardalur campsite me rappelle quelque chose. Y aurait-il des chambres et une cuisine dans le couloir de ce bâtiment ? En 2004, nous nous y étions réfugiés pour échapper un peu à la pluie et au vent (nous étions encore en tente et avec les enfants). Il n'y avait pas de camping autour. Il faut que je farfouille dans mes photos !
:hello:
Avatar du membre
pat17
Messages : 471
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: Féroé et Islande 2020

Message par pat17 »

K_Anne_AK a écrit : mer. 28 oct. 2020 07:30 Ta photo de Fossardalur campsite me rappelle quelque chose. Y aurait-il des chambres et une cuisine dans le couloir de ce bâtiment ? En 2004, nous nous y étions réfugiés pour échapper un peu à la pluie et au vent (nous étions encore en tente et avec les enfants). Il n'y avait pas de camping autour. Il faut que je farfouille dans mes photos !
:hello:
Bonne mémoire ! je pense qu'en effet c'est ça.
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
pat17
Messages : 471
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 22:11
Localisation : Charente Maritime

Re: Féroé et Islande 2020

Message par pat17 »

Mardi 1er Septembre : Borgarfjarðarhöfn, Seyðisfjörður, Fardagafoss, aurores boréales

Ce matin temps gris. 13° à 9 h, 15° à 12 h.
Nous retournons au petit port de Borgarfjarðarhöfn
les bateaux sont tous équipés pour la pêche au gros

Image

Image

Image

des escaliers ont été aménagés pour aller sur la colline au bout du promontoire
C’est le domaine des oiseaux qui nichent dans les falaises

Image

Image

Image

au début de l’été c’est un excellent spot pour voir des macareux, mais ils sont tous partis depuis un mois et il ne reste que des mouettes tridactyles et des pétrels fulmars qui nous survolent de près

Image

Image

Nous repassons par le village et prenons la F 946 qui mène à Húsavik. Dommage que la piste ne puisse pas rejoindre Seyðisfjörður. La rando peut se faire à pied mais elle demande 2 à 3 jours de marche.
La piste commence à grimper dans les montagnes et nous laisse découvrir un petit canyon

Image

Image

Image

Image

la piste devient plus technique au fur et à mesure que nous montons
Nous nous arrêtons à un col avec une belle vue

Image

Image

mais ma copilote n’est pas très tranquille et nous faisons demi tour vers la vallée de Borgarfjörður

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Nous repassons par Borgarfjörður Eystri et la côte

Image

puis la grande plaine vers Egilsstaðir

Image

nous prenons la route 93 avec une halte au lac Heiðarvatn

Image

Image

puis nous arrivons au fjord de Seyðisfjörður où le Norröna est déjà là

Image

Image

Nous visitons cette ville avec son petit chantier naval

Image

Image

ses anciens maisons

Image

Image

Image

Image

Image

et son centre ville plus touristique

Image

Image

Image

nous retournons au lac Heiðarvatn sous le soleil couchant

Image

Image

Image

en nous souvenant qu’au début du mois de juillet quand nous avons débarqués, le lac était à moitié gelé et environné de neige et de brouillard.
regardez ces images du 9 juillet, on dirait l'hiver :

Image

Image

Nous redescendons vers Egilsstaðir mais nous nous arrêtons 2-3 km avant au parking de la cascade de Fardagafoss pour faire une dernière promenade car demain il nous faudra retourner à Seyðisfjörður prendre le bateau.
Nous empruntons le sentier vers la cascade en passant devant une première chute

Image

avant d’arriver à la chute principale

Image

Image

une trace assez raide permet de s’approcher su pied de la chute et même de passer derrière

Image

Image

nous redescendons jusqu’au parking qui domine la ville.

Image

Image

Nous décidons d’y passer la nuit car il n’y a pas de panneau l’interdisant.
Clément que nous avions rencontrés dans l’après-midi sur un parking de super marché à Egilsstaðir nous a dit qu’il y avait une forte probabilité d’aurores boréales ce soir et comme nous avons une très belle vue dégagée sur toute la région, nous pensons que ce sera un beau point de vue.
Le temps que la nuit tombe vraiment, Clément arrive et se joint à nous.
L’attente sera longue et froide.
Heureusement que Clément était là pour nous conseiller car il arrivait à voir les aurores alors que nous nous ne voyions rien. À peine une vague trace dans le ciel mais rien qui ressemble à ce que nous attendions.
Heureusement avec un bon post-traitement voici ce que les appareils ont réussi à voir :

Image

Image

Image

Nous sommes restés plusieurs heures dans le froid et j’ai regretté de ne pas avoir mis un second pantalon par dessus le premier, mais ça valait quand même le coup

Image

Image

Image

Si j’avais su qu’on pouvait voir des aurores boréales à cette époque de l’année, j’aurais pris un trépied photo, car faire de la pause sans pied ça n’est pas évident. On peut voir d’ailleurs que j’ai bougé quand on regarde les lumières de la ville qui sont tremblées

Image

Image

Image

Nous avons tenu jusqu’à une heure du matin puis les aurores devinrent plus diffuses et moins belles à photographier.

Image

Image

Image

Après nous sommes tous allés nous coucher. Heureusement que dans la cellule il faisait chaud !
C'était vraiment le moment d'aller dormir car il fallait retourner prendre le Norröna à Seyðisfjörður dans quelques heures.

Parcours de la journée :

Image
Modifié en dernier par pat17 le mer. 4 nov. 2020 20:47, modifié 1 fois.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur pat17 pour son message (2 au total) :
Landenvadrouille (mar. 3 nov. 2020 18:07) • Maya26 (sam. 7 nov. 2020 13:59)
"mouton1"
Cellule Loge Mobile Polycomposit, type Mangue, montée fixe sur Toyota Land Cruiser 100 derrière les sièges avant avec passage vers l'arrière
"mouton2"
Avatar du membre
K_Anne_AK
Messages : 3270
Enregistré le : mer. 7 oct. 2015 12:35
Localisation : Région Parisienne
Contact :

Re: Féroé et Islande 2020

Message par K_Anne_AK »

Comment ne pas trembler en mode pause et qu'en plus il fait froid ? :froid:
Tes essais sont tout de même réussis je trouve ! :bravo:
:hello:
Avatar du membre
Antouka
Messages : 211
Enregistré le : dim. 26 août 2018 09:22

Re: Féroé et Islande 2020

Message par Antouka »

Pat 17,
Habitué à voir régulièrement les épisodes de ton voyage en Islande, j'attendais encore une suite...mais les aurores boréales étaient le clap de fin, dommage! En tout cas merci pour ce long et intéressant récit.
Avatar du membre
Clément
Messages : 204
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 21:06
Localisation : Gers

Re: Féroé et Islande 2020

Message par Clément »

Antouka a écrit : lun. 9 nov. 2020 19:08 Pat 17,
Habitué à voir régulièrement les épisodes de ton voyage en Islande, j'attendais encore une suite...mais les aurores boréales étaient le clap de fin, dommage! En tout cas merci pour ce long et intéressant récit.
Il manque l'embarquement 1 semaine en avance, 2 jours de montagnes russes :berk1: et les photos des Féroés :photo:
Toyota HZJ78
Répondre

Retourner vers « Voyages en cours »