66° North, à l'ouest de l'Europe

zebulon54
Messages : 1091
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 14:26
x 41

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par zebulon54 » jeu. 13 sept. 2018 22:04

Bonjour

Nous aimons bien cette presqu'il du Snaefellsnes qui est généralement assez peu fréquentée (du moins il y a quelques années)
Et le site d'Arnarstapi avec ces couleurs noire et orange est un plaisir pour les photographes
Merci pour ce récit
0 x

Avatar du membre
Clément
Messages : 119
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 21:06
Localisation : Gers
x 3

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par Clément » ven. 14 sept. 2018 20:16

euro6 a écrit :
dim. 2 sept. 2018 12:30
Quelques mètres carrés de zone presque plane pour poser les roues à quelques enjambées du chemin dont on aperçoit la trace dans l'herbe en arrière plan.
Quelques enjambées ou cm, ça reste du hors piste...
0 x
Toyota HZJ78

zebulon54
Messages : 1091
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 14:26
x 41

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par zebulon54 » ven. 14 sept. 2018 21:41

Clément a écrit :
ven. 14 sept. 2018 20:16
euro6 a écrit :
dim. 2 sept. 2018 12:30
Quelques mètres carrés de zone presque plane pour poser les roues à quelques enjambées du chemin dont on aperçoit la trace dans l'herbe en arrière plan.
Quelques enjambées ou cm, ça reste du hors piste...
Il n'est peut être pas nécessaire d'être plus royaliste que le roi ...
Je n'avais pas perçu Euro6 comme un destructeur de lande islandaise, mais peut être me trompe je
0 x

Avatar du membre
voyageur78s
Messages : 1205
Enregistré le : lun. 8 août 2011 17:48
Localisation : au pays de la liberté !
x 42
Contact :

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par voyageur78s » sam. 15 sept. 2018 07:39

zebulon54 a écrit :
ven. 14 sept. 2018 21:41
Clément a écrit :
ven. 14 sept. 2018 20:16
.......................
Quelques enjambées ou cm, ça reste du hors piste...
:/
.......................
Il n'est peut être pas nécessaire d'être plus royaliste que le roi ...
........................
Bonjour,

Il faut se conformer à la "vision" qu'en ont les Islandais, et à la fragilité de la flore de ce pays. Les "quelques cms" en bordure de pistes sont souvent perçus et qq fois à très juste titre, comme un dommage quasi irréversible.

Donc soyons aussi royalistes que le roi :orc1:
0 x

Avatar du membre
Seb&vivi24
Messages : 34
Enregistré le : jeu. 4 mai 2017 22:12
x 3

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par Seb&vivi24 » sam. 15 sept. 2018 08:13

HS / je vous invite à regarder ce reportage sur les sauveteurs Islandais bénévoles : c'est bien fait , une garde forestière explique que l'été est tellement court que la végétation mets 10 ans à repousser là ou elle mettrait un an chez nous
voici le lien .
0 x
seb & vivi du 24

Avatar du membre
Clément
Messages : 119
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 21:06
Localisation : Gers
x 3

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par Clément » sam. 15 sept. 2018 12:39

J'avoue que c'est extrêmement compliqué de bivouaquer dans ce pays. La plupart du temps on s'arrêtait soit sur une piste en cul de sac, soit en plein sur la piste quand elle était très isolé et qu'il n'y avait pas de risque de passage...
0 x
Toyota HZJ78

Avatar du membre
AlainB
Messages : 158
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 21:56
Localisation : Sologne
x 25

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par AlainB » sam. 15 sept. 2018 14:03

voyageur78s a écrit :
sam. 15 sept. 2018 07:39
Il faut se conformer à la "vision" qu'en ont les Islandais, et à la fragilité de la flore de ce pays. Les "quelques cms" en bordure de pistes sont souvent perçus et qq fois à très juste titre, comme un dommage quasi irréversible.
Donc soyons aussi royalistes que le roi
Surtout que cet été les voyageurs Français, mais sans doute pas qu'eux, n'ont pas été très respectueux de la nature Islandaise.
Ils ont défrayé à deux reprises les journaux et les réseaux sociaux Islandais.
Début Juillet, alors que la piste était fermée, deux véhicules se sont embourbés en voulant éviter un névé dans la région de Kerlingarfjöll (https://icelandmag.is/article/adventure ... red-locals) . Avec à la clé une amende entre 2800 à 4000 euros,une image des Français très négative vu les messages sur Facebook, mais surtout une nature détériorée pour plusieurs années. Pour info, les personnes n'était pas en "raid organisé" par Imagine 4x4, ils avaient conservé des anciens stick sur leurs véhicules. Ils étaient venus en Islande de manière autonome avec leurs propres véhicules, sans l'aide du "voyagiste".
Image

Fin Aout, un véhicule est coincé dans un gué sur la piste entre la F905 et la F907. Un groupe de touriste Français avec deux véhicules de location arrive et ne veulent pas attendre que le véhicule coincé dans gué soit dégagé. Ils remontent hors piste la rivière sur plusieurs centaines de mètres. Bilan, des traces qui mettront plusieurs année à disparaitre et une amende de 4000 euros, et encore une image ternie pour nous. ( https://icelandmag.is/article/group-fre ... ad-driving )
Bien entendu, les Français ne sont pas les seuls responsable, mais se sont eux qui font la une des journaux.
Cet été, j'avais presque honte de dire que j'étais Français. Heureusement, les Islandais sont compréhensifs et cela ne nous a pas empêché de passer une magnifique séjour.
Clément a écrit :
sam. 15 sept. 2018 12:39
J'avoue que c'est extrêmement compliqué de bivouaquer dans ce pays. La plupart du temps on s'arrêtait soit sur une piste en cul de sac, soit en plein sur la piste quand elle était très isolé et qu'il n'y avait pas de risque de passage...
Surtout que depuis 2016, les règles pour bivouaquer ont évolué et que la panneaux "No park Nigth" fleurissent un peu partout.
Maintenant le "bivouac sauvage" est encadré par la lois. Pour faire simple, il faut demander au propriétaire des lieux le droit de dormir sur place.
Malgré cette évolution, nous avons pu poser notre véhicule à des endroits idylliques (Parking en pleine nature, proche d'habitation en bord de mer, proches des refuges des Highlands, et dans d'autres endroits "secrets")

Image
Sur un "parking" en pleine nature

Image
En bord de mer avec l’autorisation des propriétaires au bout de la 619

Image
Sur un "Passing Place" sur une piste parallèle à la F337
0 x

zebulon54
Messages : 1091
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 14:26
x 41

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par zebulon54 » sam. 15 sept. 2018 16:01

Bonjour

Je suis bien conscient de l'écosystème islandais
Mais la situation est que le tourisme de masse, dans ce cas ce n'est pas le nombre mais la concentration sur une période très courte, tue le tourisme
Pour ce qui est des Français sans doute que le Gaulois qui sommeille en chacun de nous a tendance à rendre les règles plus "souples" mais ce dont je suis sûr c'est qu'il y a quelques années, parmi ceux qui dégradaient le plus certains espaces fragiles, étaient les Islandais eux même avec des big foot survitaminés
Depuis la situation a évolué et comme dans de nombreux (enfin pas assez à mon goût), il y a eu prise de conscience de la fragilité de cet écosystème
Concernant les plantages ridicules mentionnés, il y aura toujours des Tarzan qui se croiront plus malins et les amendes infligées sont parfaitement justifiées .
A mon sens il faut toujours rester très modeste et il m'est arrivé à plusieurs reprise soit de renoncer à franchir un gué (exemple Thorsmork en fin d'après midi sous l'orage), soit d'attendre le passage d'un autochtone car la trajectoire et le courant ne sont pas toujours évidents .
0 x

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » dim. 16 sept. 2018 16:18

Bonjour,

je ne surenchérirai pas sur les commentaires désobligeants, et me contenterai de poursuivre le chemin plus avant où nous rencontrerons d'autres situations qui permettront peut-être d'éclairer la question et d'apporter quelques réponses quant à notre prétendu comportement destructeur.
1 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » dim. 16 sept. 2018 16:34

Vendredi 20 juillet

Après les heures de randonnées accumulées dans les jambes hier, le réveil ce matin fut tardif, au chaud sous la couette.
Il pleut.
Nous quittons la péninsule sous la pluie et à travers le brouillard, en récupérant la 1 à Borgarnes, pour passer l'après-midi dans la capitale. La pluie cesse seulement en fin de journée. La balade urbaine sera de courte durée, partagée essentiellement en une recherche de pelotes de différentes laines destinées à une aïeule tricoteuse, l’achat d’une veste de randonnée pour se protéger de la pluie et du vent qui semblent vouloir s’installer sur l’île, une déambulation dans la rue principale qui mène à l’incontournable église luthérienne Hallgrimskirkja, et un petit resto sympa pour clore l’après-midi. Quelques hésitations sur la suite à donner, puis nous décidons finalement de quitter Reykjavik pour le sud pendant que le ciel se dégage et nous pousse à continuer vers le glacier Eyjafjallajökull.

Image

Nous nous engageons sur la F249 et traversons les premiers gués sérieux de ce voyage. Après vingt cinq kilomètres de piste, le dernier gué qui donne accès au refuge de Langidalur pour un départ de randonnée ne sera pas tenté. Un coup de fil au refuge nous déconseille (ou plutôt ne nous conseille pas) de traverser la rivière au très fort débit avec les pluies de la journée. Plusieurs véhicules sont passés mais pour la plupart il s'agissait de véhicules islandais préparé façon Arctic Truck avec de grosses roues.

Image

Nous resterons donc de ce coté de la rivière Krossa et bivouaquerons à Basar. Il est 23H30 quand nous sommes installés.
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
Carapate
Messages : 1594
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 11:02
Localisation : Lyon
x 24

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par Carapate » dim. 16 sept. 2018 20:31

Merci Francis pour ton récit , que je regarde régulièrement bien sûr. ...
0 x
Toyota HZJ 75-Cellule Azalaï

Avatar du membre
K_Anne_AK
Messages : 1525
Enregistré le : mer. 7 oct. 2015 12:35
Localisation : Région Parisienne
x 315
Contact :

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par K_Anne_AK » lun. 17 sept. 2018 07:05

Oui, merci Francis de poursuivre le récit de vos aventures ! :hello:
La tricoteuse est-elle contente de ce que vous lui avez déniché ? Personnellement, je trouve la laine islandaise peu agréable à porter et donc à travailler. .. :rougefaché:
0 x

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » lun. 17 sept. 2018 18:29

Bonjour,
K_Anne_AK a écrit :
lun. 17 sept. 2018 07:05
Personnellement, je trouve la laine islandaise peu agréable à porter et donc à travailler. ..
Personnellement, n'étant pas moi-même tricoteur, je vais avoir du mal à argumenter... Mais je crois pouvoir dire qu'il s'agissait plutôt de créer un objet mémoriel basé sur la transformation d'un produit typique en provenance d'un lieu très exotique pour une personne ancrée dans son terroir. La tricoteuse fut donc comblée par cette attention, et s'empressa de confectionner un cadeau à sa petite-fille, décuplant ainsi la valeur émotionnelle du présent d'origine.
1 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » lun. 17 sept. 2018 22:02

Samedi 21 juillet

Ce matin, le débit de la rivière est plus faible qu'hier soir, et le gué jugé dangereux devient plus facilement passable. Il est vrai que les "locaux" utilisent des véhicules bien équipés pour ce genre de piste "humide". On en vient à être étonné de voir un pick-up ou un Defender "stock" !

Image

Marche vers le sommet du Valahnukur ce matin pour une vue panoramique sur la confluence de vallées. Le plafond nuageux est resté bas, mais nous ne regretterons pas cette sortie. Malgré l’altitude modeste, le panorama s’étend sur la vallée du Thorsmörk et les trois plus proches glaciers dont l’Eyjafjallajökull désormais célèbre depuis l’éruption de cendres volcaniques qui a paralysé le trafic aérien pendant plusieurs semaines en 2010. La rivière Krossa s’étale en éventail sur toute la moraine, et d’ici on peut observer les quelques véhicules qui tentent de la traverser.

Image

Le temps est en train de s’éclaircir tandis que nous déjeunons sur la moraine du glacier. Nous retournons vers la 1 que nous empruntons vers l’est jusqu’à Kirkjubaejarklaustur où nous ferons le ravitaillement en gazole, en eau et en vivres pour poursuivre notre voyage par la piste 206 qui conduit au Lakagigar. Nous n’irons pas plus vers l’est, laissant le fabuleux lac Jökulsarlon aux hordes de touristes.
Nous empruntons une piste (non dénommée sur nos cartes) dérivée de la F206. Quarante trois kilomètres de pur enchantement à travers un paysage incroyable, entre la steppe mongole (ou du moins l'idée que je m'en fais) et des kilomètres carrés de coulée de lave recouverte d'un manteau de mousse verte. Lumière étonnante au couchant, et pas une seule voiture autre que nous pendant plus de trois heures à parcourir ce désert. Parfait ! Pas de difficulté particulière sur ce trajet, hormis peut-être un des gués qui a nécessité quelques précautions pour éviter des problèmes qui auraient pu être compliqués par l’absence totale de trafic sur cette portion. Le plus impressionnant ici est sa longueur d’au moins cinquante mètres et le débit assez élevé de la rivière Hellisa. On a coutume de dire qu’un gué large est moins profond qu’un gué étroit, mais celui-ci comportait en fin de parcours une fosse assez surprenante. Ma compagne s’est courageusement dévouée pour sonder le passage en effectuant la traversée à pieds avant que je la suive en voiture. Contrairement aux gués plus fréquentés, le fond de celui-ci n’était pas damé par le passage des véhicules et la voiture sautait de pierre en pierre dans des déhanchements imprévisibles. Une fois l’obstacle passé, la suite de la piste est un festival de paysages sous la lumière rasante du soir, jusqu’à atteindre Laki à la tombée de la nuit.

Image

Nous passerons la nuit sur le terrain de camping du refuge du Blagil, en compagnie de trois autres cellules : un ensemble islandais de location constitué d'une cellule rigide type américaine sur Ford F150 récent, une cellule américaine à toit levable sur ancien Ford F150 islandais, une vénérable Tischer à toit levable (un must pour l'époque) sur un tout aussi vénérable HiLux immatriculé en Allemagne.
Très belle journée, bien remplie.
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
K_Anne_AK
Messages : 1525
Enregistré le : mer. 7 oct. 2015 12:35
Localisation : Région Parisienne
x 315
Contact :

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par K_Anne_AK » mar. 18 sept. 2018 06:21

Très jolies photos ! :bravo:
Contente de savoir qu'il y a encore des pistes isolées où l'on peut se régaler de paysages sans croiser âme qui vive.....
Et toute mon admiration pour celle qui affronte l'eau glacée :amen:
0 x

Avatar du membre
dakure 25
Messages : 4542
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 19:27
Localisation : 25 doubs
x 165
Contact :

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par dakure 25 » mar. 18 sept. 2018 15:47

Hello Francis, merci pour ce CR bien documenté, comme d'habitude 😜
Pour les français qui marchent sur les platebandes, il y a déjà un post qui en cause.
0 x
Ford Ranger simple cabine, K-Hutte toit relevable complet.

« La vie augmente, la mort reste abordable »

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » mar. 18 sept. 2018 20:38

Dimanche 22 juillet

Juste qu'à cette étape de notre voyage, nous n'avions parcouru et visité que des lieux jusqu'alors inconnus de nous, en privilégiant le nord de l’île plutôt que le sud plus touristique. Néanmoins, nous nous sommes accordés chacun un retour sur des sites déjà connus mais que nous souhaitions voir à nouveau. Le Lakagigar, hier, c’était mon souhait car j’ai longtemps repensé à cet endroit où nous avions passé trop peu de temps. Je n’ai pas pu grimper sur le Laki car il était déjà minuit lorsque nous y sommes arrivés, mais la piste d’approche était vraiment exceptionnelle et méritait le détour. Ce soir, ma compagne souhaitait retourner au Landmanalaugar que nous atteindrons par la F208, et renouveler l'ascension du Blanukur. Voilà qui est fait.

Image

C'est toujours aussi beau, mais un peu plus difficile à grimper avec les douze années de plus dans les artères... Cette randonnée ne figure d’ailleurs plus parmi celles proposées au refuge. Nous supposons que c’est dans un souci de protection à la fois du site qui a du être saturé de promeneurs, et des usagers eux-mêmes pour lesquels le risque de chute sur le sentier dégradé doit s’être accru. Beaucoup plus de monde aussi, je dirai au moins trois fois plus de voitures garées sur le parking et sur la zone de camping. L’endroit est très animé avec la multitude de tentes colorées des groupes de jeunes (beaucoup de français parmi eux) et les randonneurs aguerris qui préparent leurs marches sous les abris collectifs. Le temps est plus que maussade, mais le hot pot alimenté par une source chaude permet aux randonneurs de retrouver un peu de chaleur sous la brume fraîche, dans une ambiance très cosmopolite.

Image

En quittant le refuge ce matin par la F206, nous avons pu voir une voiture stoppée au milieu d'un des gués du parcours. Le VW T5 était bloqué sans pouvoir faire redémarrer le moteur. Un Defender équipé d'un treuil est arrivé et son chauffeur s'est chargé de tracter le combi sur la rive. Toute cette animation a encombré le passage et surtout retardé le bus de liaison régulière dont les passagers et le chauffeur s’impatientaient. Juste pour info, le Land Rover qui a volé au secours de l’impétrant était immatriculé aux Pays Bas, et le Volkswagen (4x2, donc normalement non autorisé sur une piste F) était venu de... France ! Le véhicule de secours appelé par la famille en panne avant que n’arrive le Land va bientôt se présenter sur les lieux, probablement accompagné de la voiture de Lögreglan (la Police islandaise) qui va se charger de verbaliser la faute suivant les nouveaux tarifs dissuasifs en vigueur cette année. L’addition risque d’être salée, sans compter le remorquage, les réparations et l’éventuel rapatriement en France sans prise en charge de l’assurance…
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » mer. 19 sept. 2018 18:34

Lundi 23 juillet

La nuit ne fut pas aussi calme que sur un bivouac paumé dans la nature, mais nous avons bien dormi parmi les véhicules des voyageurs échoués au pied de la magistrale coulée de lave (dont aucun autre Casa-Trotter). Ce matin, le lieu s'est nettement dépeuplé avec le départ des itinérants, mais de nouveaux arrivants commencent à affluer. Difficile de quitter cet endroit envoûtant, alors nous décidons d’attaquer une nouvelle balade courte, juste histoire d'avoir de belles images en tête avant d'attaquer la piste vers le nord.

Image

Avec une telle hausse de fréquentation, on peut se demander quel est l'avenir pour le tourisme dans ce pays. La lecture d'un intéressant article sur le site Islande-explora.com nous apprend que le gouvernement islandais semble enfin prendre en compte le phénomène et met en place de nouvelles mesures pour un plan qui débute le 1er juillet 2018.
Nous avons pu constater les dégâts causés par le comportement incompréhensible de certains conducteurs. Nombreuses sont les traces laissées par des véhicules hors des pistes, pour y faire des cercles ou des huit sans justification, des raccourcis pour couper des virages, des stationnements loin de la piste, des écarts pour éviter une flaque d'eau,... Ces traces sont imprimées pour des durées qui dépassent largement la vie humaine et dégradent durablement le paysage. La législation semble avoir été notablement renforcée et la communication sur le terrain est assez claire. On peut donc espérer voir ces pratiques puériles régresser.
La F26 traverse la zone désertique du Sprengisandur sur des dizaines de kilomètres assez peu roulants pour cause de tôle ondulée et de tronçons rocheux. La pluie se remet à tomber à petites gouttes et le ciel n'est pas lumineux.
Depuis la F26, on a une étonnante vue surplombante sur le glacier Hofsjökull dont on peut visualiser l'immense coupole de glace d'un blanc qui serait bleu si le soleil avait bien voulu se lever cet après-midi. Les petites gouttes ont grossi et le vent commence à souffler fort. Nous avons dépassé le camp de Nydalur et nous sommes installés sur le seul camp ground autorisé avant Askja situé à quelques paires d'heures d'ici. Il s'agit d'un parking pas plus grand que quatre voitures. Ce soir, nous nous contenterons d’une soirée lecture sous la couette.

Image

A cet endroit, une piste alternative à la 910 existe qui passe plus au sud en longeant de près le glacier du Vatnajökull et qui nous tente bien. Un panneau précise que ce trajet ne peut se réaliser avec un véhicule 4x4 basique car des roues de 35 pouces mini sont nécessaire. Nous devrons donc nous rabattre demain matin sur la version nord de la piste qui ne pose pas de problème de franchissement puisqu’on y rencontre aucun gué difficile.
La nuit s’annonce humide, ventée et fraîche avec une température pour l’instant stabilisée autour de 8°C. Vers 22H30, deux véhicules, un pick-up D-Max Isuzu et un gros pick-up américain chargé d’une lourde cellule classique viennent se garer auprès de nous, et les trois personnes en descendent pour venir à notre porte. Ils souhaitent simplement nous prévenir que la piste F910 que nous souhaitions emprunter pour nous rendre à Askja n’est pas praticable. A une cinquantaine de kilomètres, ils disent avoir été bloqués par un passage sableux dans lequel l’un des deux véhicules s’est trouvé ensablé jusqu’au châssis. Ils ont passé plus d’une heure à le dégager et auront mis plus de sept heures pour revenir à leur point de départ. Ils repartent et continuent leur route vers l’ouest, nous laissant avec cette information déroutante qui risque de remettre en cause notre projet et nous obliger à un énorme détour par la F26 pour contourner tout l’Odadahraun, repasser par Myvatn et redescendre par la F905. Il ne reste plus qu’à nous coucher, en espérant que la nuit nous porte conseil.
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

higloo
Messages : 172
Enregistré le : ven. 10 juin 2016 08:02
x 12
Contact :

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par higloo » mer. 19 sept. 2018 21:16

Quel suspense!
0 x

Avatar du membre
AlainB
Messages : 158
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 21:56
Localisation : Sologne
x 25

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par AlainB » mer. 19 sept. 2018 22:13

euro6 a écrit :
mer. 19 sept. 2018 18:34
Nous avons dépassé le camp de Nydalur et nous sommes installés sur le seul camp ground autorisé avant Askja situé à quelques paires d'heures d'ici. Il s'agit d'un parking pas plus grand que quatre voitures.
Afin de préparer un re-futur voyage en Islande (Quand on aime on ne compte pas), peux tu en dire un peux plus sur ce camp ground, surtout sa localisation.
Je suppose que c'est après les gués de la F910. Par hasard ça ne serait pas au niveau du hotpot de Hitulaug ?
Merci pour cet info et le compte rendu de ce voyage.
On aurait pu se voir cet été .....mais nos chemins n'ont du jamais se croiser.
0 x

zebulon54
Messages : 1091
Enregistré le : dim. 10 nov. 2013 14:26
x 41

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par zebulon54 » mer. 19 sept. 2018 22:21

Bonsoir

Quelle joie de revoir ces paysages plusieurs fois traversés
Mais je ne m'en lasse pas
Et le texte d'Euro6 est sympa et bien documenté
Que du bonheur !
:super:
0 x

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » mer. 19 sept. 2018 22:44

AlainB a écrit :
mer. 19 sept. 2018 22:13
peux tu en dire un peux plus sur ce camp ground, surtout sa localisation
Cette aire de stationnement autorisé pour la nuit est située sur la F910, à environ 30 kilomètres après le refuge de Nydalur (qui lui est sur la F26) vers le nord-est. Ce refuge/camping est d'ailleurs une solution pour stationner plus en sécurité (et peut-être plus confortablement). Un camion et une voiture étaient installés pour la nuit lorsque nous y sommes passés.
Il se trouve effectivement après les trois gués, juste après l'embranchement vers la piste sud dite Dyngjuhals, cependant que la F910 au nord est appelée Dyngjufjallaleid. A cet embranchement est implanté un panneau qui explique que la piste sud n'est pas accessible sans équipement spécial (pneumatiques de 35" mini). Cette limitation d'accès nous a d'ailleurs ensuite été confirmée par les rangers que nous avions contacté par téléphone.
Je n'ai pas le relevé du GPS, mais d'après la carte ce doit être à 17°40' LongW/ 64°50' LatN (+/- 2'), près d'un lieu dénommé Fossaleit.
Il y a un petit panneau "camping" !
C'est une zone de parking pour trois à quatre véhicules seulement en bord de piste, délimitée par des pierres au sol, sans aucun équipement. A proximité, un muret de pierre a été érigé probablement pour protéger du vent des campeurs sous tente.
Voilà tout ce que je peux dire sur cet endroit.
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » jeu. 20 sept. 2018 18:28

Mardi 24 juillet

Après une nuit difficile pour cause de dilemme, la douche chaude sous une pluie fine et un vent frisquet finit de nous réveiller totalement. Pendant le petit déjeuner nous prenons des infos afin de mesurer le risque de poursuivre la piste. Le site islandais qui informe sur l’état des routes dans le pays mentionne bien quelques problèmes, en particulier un pont fragilisé sur la F206 que nous avions pris hier, mais rien d’anormal sur la F910. La responsable du refuge du Dreki jointe par téléphone n’est pas au courant d’un quelconque problème sur la piste. Un appel téléphonique au Ranger du camp situé au pied du site du Drekagil nous confirme effectivement que la piste est à son avis praticable et sûre, pour peu qu’on n’en sorte pas. Ce dernier avis très professionnel nous décide à finalement nous engager sur la F910 en laissant derrière nous le plus proche refuge, celui de Nydalur, situé à environ trente kilomètres de là.

Nous souhaitions vraiment pouvoir passer par ici car cette piste nous avait été déconseillée la dernière fois à cause de notre ensemble lourd et mal adapté à la difficulté. Cette fois, avec un porteur mieux préparé et une cellule compacte plus légère, la piste nous était ouverte. Le trajet, bien que réalisé sous une atmosphère plus hivernale qu’estivale, ne pose pas de difficulté particulière et oblige simplement à rouler souvent au pas pour négocier les passages les plus acrobatiques sur le champ de lave. Le paysage désertique et noir est impressionnant. Après trente neuf kilomètres nous voici devant la zone que décrivaient nos interlocuteurs de la nuit dernière. Une pente légère (environ 10%) d’une quarantaine de mètres de long, couverte d’un « sable » noir très fin. Nous trouvons effectivement les traces d’un ensablement profond qui s’est produit au tout début de la montée. Les traces de larges pneumatiques indiquent clairement qu’il s’agit bien du gros pick-up équipé d’une cellule qui s’est trouvé immobilisé ici. Le terrain est tellement dégradé par le plantage d’hier soir et le dégagement du sable qu’il est effectivement désormais difficile à passer. La zone rocheuse ne permet pas d’éviter le passage en sortant de la piste (heureusement !).
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Avatar du membre
AlainB
Messages : 158
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 21:56
Localisation : Sologne
x 25

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par AlainB » jeu. 20 sept. 2018 21:18

euro6 a écrit :
mer. 19 sept. 2018 22:44
Cette aire de stationnement autorisé pour la nuit est située sur la F910, à environ 30 kilomètres après le refuge de Nydalur.........................Voilà tout ce que je peux dire sur cet endroit.
Merci pour toute ces informations, je ne savais qu'il y avait possibilité de bivouaquer "officiellement" à cet endroit.
Juste par curiosité, malgré que se soit un camping "officiel", je suppose qu'il n'y a personne pour le gérer. Comment s'effectue le règlement si celui-ci est payant (petite boite où on dépose les deniers) ?
0 x

Avatar du membre
euro6
Messages : 2770
Enregistré le : ven. 26 nov. 2010 21:13
Localisation : Rouen
x 57

Re: 66° North, à l'ouest de l'Europe

Message par euro6 » jeu. 20 sept. 2018 23:26

AlainB a écrit :
jeu. 20 sept. 2018 21:18
camping "officiel"
Il ne s'agit pas ici d'un camping mais d'une aire de stationnement sans équipement. Le petit panonceau portant le logo en forme de tente indique simplement qu'on peut y stationner pour un bivouac nocturne.
Le refuge de Nydalur, par contre, est un camping avec équipements.
0 x
Toyota Hilux DC et Modulidea Mocamp "light" auto-aménagée

Ils n'auront pas notre haine.

Répondre

Retourner vers « Voyages terminés »